AccueilAccueil  FAQFAQ  CarteCarte  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Un petit verre au coin d'une lumière tamisée [PV : Hyuga Ayame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
KahuroMessages : 108
Date d'inscription : 19/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 22
Expérience:
310/325  (310/325)
Informations ninja:
avatar
Chuunin de Kiri
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Oct - 15:47



Un petit verre au coin d'une lumière

tamisée

Avec Hyuga Ayame




Quelle journée ! La mission d’aujourd’hui avait bien foirée et j’avais faillis y laisser ma peau. Bordel, les commanditaires font des demandes de Rang B pour une escorte alors qu’un groupe entier de Nukenin veut leur peau. Je m’en étais à peine tiré, utilisant un de leur camarade comme bouclier humain contre leurs shurikens. Ils n’avaient pas daignés me poursuivre et me voilà, paumé au pays des sources chaudes. J’étais habillé de ma tenue de voyage, composé d’un haut blanc en lin et d’un sarouel gris foncé et de chaussure de voyage. Mon gilet de combat avait pris trop de mauvais coup et j’avais dû l’abandonner sur la route. *Tu es faible d’avoir fui* Mais je suis fort de ne pas être mort là-bas Gobi ! Ce bon vieux Bijuu aurait préféré que je le libère pour faire un massacre et ensuite être libre. Je n’avais plus qu’à faire mon rapport mais avant, je comptais bien faire une petite pause. Je n’étais pas loin du Pays du Feu où j’allais éviter de mettre les pieds donc autant d’arrêter au village caché de l’Eau Chaude. L’air était humide ici et particulièrement chaud, j’avais besoin de me désaltérer et pourquoi pas aller me détendre ensuite dans une de ces sources chaudes. Ca inciterait à la sociabilisassions en plus de cela, quoi de mieux pour ma petite personne renfermée ! *Va encore perdre du temps en futile bavardage au lieu de t’entraîner.* Je ne répondis pas à sa provocation, comme la plupart qu’il m’adressait ces derniers temps, ce démon devenait de plus en plus bavard et surtout, de plus en plus insupportable. L’avantage, c’est qu’ici on me voyait uniquement comme un Ninja de Kiri avec mon Katana à mon côté droit, pas comme l’hôte du démon à cinq queue.

Je pris le temps de me balader un peu pour prendre mes marques dans le village alors que les Ninjas en faction ici avaient pris le temps de me poser quelques questions avant que je puisse rentrer. La routine après tout, j’étais un militaire d’un autre village et surtout, d’une grande nation qui pouvait m’envoyer espionner. Je repérais un bar qui faisait également salon de thé un peu plus loin. « Chez Matsu : Le meilleur Sake de tout le pays ! » Bien, allons goûter à ton Sake. Je pris donc la direction de l’établissement avec l’esprit détendu. Finit de me faire traquer, il est désormais temps de me décontracter ! Je passais en dessous d’un rideau qui gardait le lieu particulièrement sombre d’apparence. Cependant des lumières tamisées rouges baignaient le bar dans une ambiance de soirée. Une odeur agréable emplissait le lieu également, peut être un mélange entre les sources chaudes qui y sont collés et l’encens qui brulait au coin d’un petit feu. Les sièges étaient des coussins blancs sur une moquette noire le tout rougie par l’éclairage du salon de thé. Il était également courant de voir des personnes nues uniquement recouvert d’une serviette sortir par la porte du fond de la salle principale pour se rendre à la source chaude qui y est collé. Elle était visiblement mixte comme la plupart des sources chaudes. J’aimais bien cet endroit, l’obscurité était présente tout comme la convivialité.

Je m’approchais du bar d’une démarche assurée, il y avait plusieurs personnes déjà à l’intérieur, je ne pris pas le temps de les dévisager, j’avais d’abord envie de me désaltérer. Je fis signe à la jeune femme qui réalisait le service sans vraiment sourire. Elle avait un petit kimono très léger noir avec des roses. Il était très joli et me rappelait celui de Takara lors de notre dernière mission. Sauf que celui-ci était probablement de moins bonne qualité. Elle me servit un verre de Sake que je m’empressais de boire d’une traite. La pub n’était pas mensongère, il était vraiment très bon. Une petite pointe de fruit rouge accompagné l’arrière-goût de l’alcool lorsque celui-ci coulait le long de la gorge. Sans faire attendre, je me fis servir un second verre et en profitait pour jeter un coup d’œil derrière moi. Je vis une table avec trois sièges à l’allure confortable autour et pas trop loin du feu. Je m’y rendis pour m’y installer. Un verre d’alcool, un petit feu, une odeur agréable et une ambiance décontractée, voilà de quoi rendre cette journée de merde radieuse, il ne manquait plus qu'une jolie jeune fille décide de venir me voir.



© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Hyuga AyameMessages : 56
Date d'inscription : 11/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 25
Expérience:
0/325  (0/325)
Informations ninja:
avatar
Jonin de Konoha
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Oct - 20:04

Autour d'un verre ~


Je rentrais de mission avec deux autres shinobis que je ne connaissais pas très bien. J'entretenais avec eux une relation neutre puisqu'on ne se parlait que lorsqu'on avait une mission ensemble et, cela voulait donc dire : pas beaucoup. Et puis, je n'avais jamais été très bavarde et si je n'avais rien à dire, je ne disais rien. Je n'allais pas non plus m'amuser à entretenir une conversation seulement par politesse. Néanmoins, cela ne voulait pas dire que je n'étais pas polie. Au contraire, j'étais toujours en train de m'excuser, même quand ce n'était pas nécessaire, je disais toujours bonjour, en revoir, merci et, je proposais mon aide en permanence. Peut être que j'étais même trop polie et cela pouvait même pénible à longueur de temps mais, que voulez vous ! C'est comme ça que j'ai été éduquer et j'allais avoir du mal à changer. Même si changer était mon objectif depuis un certain temps. Enfin, je n'avais jamais aimé parler de mon éducation et, de ma dure enfance dirigée par mon père. Etre Hyuga n'était pas toujours un avantage.

Nous étions donc en train de rentrer à Konoha quand, sur la route, mes deux coéquipiers voulurent s'arrêter au pays des sources chaudes. Moi, je ne voulais pas m'arrêter. Je préférais continuer notre chemin pour arriver le soir même à Konoha. Mais, une contre deux ne remportait pas et je ne voulais pas créer de conflits. Même si j'aurais voulu rentrer vite, cela m'importer peu d'arriver aujourd'hui ou demain au village et puis, il était vrai que nous étions très fatigués et sales à cause de cette longue mission. Mon corps entier était endolorie et des égratignures couvrait ma peau accompagné de quelques bleus et d'hématomes. En y repensant, je n'aurais surement pas tenu jusqu'au village même si mon endurance et ma résistance était plutôt bonne. Après s'être mis d'accord, nous nous sommes donc arrêté.

C'était un tout petit village, assez banal dans l'ensemble mais plutôt chaleureux. On y ressentait une sensation de calme et une sérénité agréable. La première chose qui me traversa l'esprit fut de trouver vite un hôtel pour pouvoir prendre un bain ! Et, c'est ce que je fis. Je cherchai un endroit pour passer la nuit et j'en trouvai un assez rapidement. Ce n'était pas un établissement cinq étoiles car nos réserves d'argents n'étaient pas très élevés en fin de mission mais, c'était suffisamment bien pour une nuit. J'avais une chambre pour moi seule et mes coéquipiers en partageaient une. Après mettre rapidement installée, je filai dans la salle de bain et prit un bain. L'eau chaud fit du bien à tout mon corps et j'y resta pendant une petite heure. Je nettoyais le sang qui recouvrait des parcelles de ma peau et, je ne savais pas si c'était le mien ou celui de mes ennemis. Heureusement, je n'avais pas de blessures graves.

Le plus dur fut d'enlever le sang qui s'était fourré sous mes ongles mais, une fois le travail fini, je sortie de l'eau et m'habillai avec des habits de rechanges que j'avais emporté : un short et un T-shirt. Ce n'était pas des habits hauts de gammes mais c'était agréable de revêtir autre chose de propre. En sortant, je pris mon bandeau arborant l'emblème de konoha. 

Une fois dehors je fus surprise de constater que l'air était plutôt chaud. Surement dut aux sources. Je fermai les yeux un instant pour profiter de la douceur du soir avant de me mettre en route. Je me promenais tranquillement dans ce petit village en regardant toutes les sortes de personnes qu'on pouvait y trouver. J'aimais bien regarder les passants, c'était divertissant. Ici, il y avait pas mal de shinobis que je reconnaissais facilement. Il était important de se tenir sur ses gardes car on ne savait jamais ce qui pouvait se passer. Je marchai donc dans ces rues et laissai mes pensés vagabondaient d'une idée à une autre jusqu'à ce que mes pas me dirigent vers un petit bar dans lequel je rentrai. Me détendre un peu ne me ferai pas de mal même si je restais méfiante. 

Il n'y avait pas beaucoup de femmes et, si j'en voyais, elles étaient accompagnées par un homme ou une amie. Mes yeux blanc passèrent en revu toutes la salle avant que je ne me dirige vers le bar pour commander un verre. Je n'avais pas peur d'être seule et si jamais j'avais un problème, je saurais largement me défendre. Et puis, d'habitude, je préférais les endroits plus silencieux et je ne sortais que très rarement boire un verre. Je préférais largement passer des heures allongée dans l'herbe à regarder le ciel étoilé. Oui je sais ... C'est ennuyant ! Mais c'est comme ça. Et puis, je m'aime bien avec ce trait de caractère. Finalement, il me prit l'envie de m'assoir. J'étais toujours fatiguée de ma mission et restée debout au bar ne me plaisait pas. Je me retournai pour regarder si il y avait des places de libres et je n'en vis aucune. Un soupire traversa la barrière de ma bouche avant que je ne repère un jeune homme seul avec deux chaise de libres.

Je me dirigeai donc vers lui. D'habitude, j'évite d'aller déranger les gens de cette manière mais là, j'avais vraiment envie de poser mes fesses quelque part ! Une fois que je fus assez proche de lui, je l'observai un peu mieux. Mes yeux immaculés de blanc s'arrêtèrent un moment sur son bandeau qui m'informait qu'il était un shinobi du village de Kiri et, après avoir vu l'état de ses vêtements, je savais aussi qu'il rentrait comme moi de mission. Prudence ... Enfin, mon regard croisa le sien et dans un sourire je lui demandai :

"La place est libre ? Je peux m'assoir ?"

Revenir en haut Aller en bas
KahuroMessages : 108
Date d'inscription : 19/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 22
Expérience:
310/325  (310/325)
Informations ninja:
avatar
Chuunin de Kiri
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Oct - 19:58



Un petit verre au coin d'une lumière

tamisée

Avec Hyuga Ayame




Vous ne savez probablement pas ce que c’est d’avoir un Ninja d’un village adverse venir vous aborder dans un bar. Il a plus de cinquante pourcents de chance qu’il soit là pour vous assassiner, voir vous kidnapper dans mon cas étant un hôte. Je vous laisse donc imaginez la tension légèrement palpable lorsqu’une Shinobi du village caché de Konoha décidait de venir me demander de m’asseoir à mes côtés.

"La place est libre ? Je peux m'assoir ?"

Mais vu qu’elle avait eu la bonne idée de se montrer avant de venir essayer de me tuer, si c’était son intention bien entendu. Je faillis me faire distraire par la bonne odeur qu’elle dégageait, une sorte de technique à base de phéromone ou bien elle venait peut être simplement de prendre un bain ? Possible, je dois clairement être parano. *Tu comptes lui répondre, ça doit faire quinze secondes qu’elle te fixe.* Gobi me ramena à la raison et je tournai alors la tête en direction de la Konohajin pour découvrir une femme aux yeux blancs. Je garde mes commentaires d’appréciations pour plus tard, j’attends de voir si elle va essayer de me tuer. Ce qui m’intriguait était ses pupilles blanches, j’étais sûr d’en avoir entendu parler quelque part, mais je ne me souvenais plus du tout. Elle n’avait pas l’air habillée pour la guerre ou venir déclencher un affrontement ouvert dans un bar. Ca me réconfortait un peu. Je m’étirais donc légèrement en arrière et lui sourit tout en désignant le coussin en face de moi.

« La place est libre, elle attendait uniquement une jeune fille dans votre genre pour la combler. »

Mon ton avait été particulièrement agréable pour masquer le stress qui m’habitait, j’étais définitivement parano. Je suppose que c’est le boulot qui rend ainsi. Elle avait un tee-shirt et un short qui accentuait définitivement son désir de vouloir se détendre et puis vu la portée à laquelle elle se trouvait, je pouvais la décapiter sans aucun problème et en un éclair avec mes techniques de Iaijutsu. Mais si elle était là pour me tuer, elle devait savoir tout ça. *Kahuro, c’est juste une jeune fille qui veut venir boire un verre et se détendre en ta compagnie.* Hmm, était-ce le fait d’avoir juste échappé à la mort qui me rendait ainsi ? Ou bien le fait que je trouvais ces pupilles blanches de plus en plus déroutantes et presque hypnotisante. Elle devait surtout me trouver bizarre car ça faisait plus de vingt secondes que je la fixais. Je détournai donc les yeux et repris une gorgée de mon Sake et rompit le silence en m’adressant à elle.

« Je me prénomme Kahuro, puis-je savoir à qui ai-je l’honneur Mademoiselle et si je peux vous offrir quelque chose à boire ? Et qu’est-ce qu’une Ninja de Konoha fait ici, vous préparez une mission ou une invasion du pays ? Pas sûr que ça me regarde. Dans tous les cas, je dois vous avouer que le paysage que j’ai devant moi est très agréable. »

C’était suffisamment classe pour qu’elle ne prenne pas ça pour trop de rentre dedans et puis ça allait au moins détendre un peu l’atmosphère. J’avais toujours mon petit sourire qui me donnait l’air heureux et surtout particulièrement confiant. J’avais également une certaine aura de charisme qui me rendait soit inquiétant, soit réconfortant selon l’œil avec lequel on m’identifiait. Je repris une gorgée de Sake à la fin de ma phrase et je sentais peu à peu l’effet de l’alcool me monter à la tête.



© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Hyuga AyameMessages : 56
Date d'inscription : 11/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 25
Expérience:
0/325  (0/325)
Informations ninja:
avatar
Jonin de Konoha
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Oct - 8:30

Autour d'un verre ~




N'importe qui aurait pu la sentir, cette tension qui se créait entre moi et cet inconnu. Je ne savais pas ce que c'était. De la méfiance ? De la peur ? De l'étonnement ? Ou un mélange des trois ? Une chose était sûr, le shinobi qui était assis en face de moi semblait se méfier comme si j'étais là pour le tuer. Peut être était il suivit ou était il en danger de mort ? Ou bien était il juste ennuyé car je venais de le déranger ? Peut être attendait il quelqu'un ? Je ne savais pas. Mais, je ne devais surtout pas oublier qu'il était un shinobi comme moi et que je ne pouvais connaitre ses capacités juste en le regardant. Peut être était il dangereux ? Peut être pas du tout. En tant que Hyuga de la branche principale, je devais me méfier car, nombreux était ceux qui en voulaient à mes yeux et à leurs secrets. Pendant un instant, je regrettais d'etre venue l'aborder. Je n'avais pas l'intention de me battre ce soir ! Même si j'étais prête à toutes éventualités. Finalement, au bout d'un instant de silence, il me répondit :

« La place est libre, elle attendait uniquement une jeune fille dans votre genre pour la combler. »

Non. Il n'avait pas l'aire de me vouloir du mal. Dans un large sourire, je tirais la chaise pour m'assoir tranquillement et poser mon verre en face de moi. Une fois installée, je pris le temps de le regarder un peu mieux. Il devait avoir un peu près le même âge que moi, ses cheveux étaient foncés et il faisait sûrement une tête de plus que moi. Il était donc seul et n'attendais personne. Tant mieux. J'avais pour moi seule un jeune et séduisant ninja du pays voisin. Qui sait ? Peut être pourrais je lui soutirer quelques petites informations qui proviennent de l'autre côté de la frontière ? Cela pourrait être intéressant bien que mes intentions n'étaient nullement mauvaises et je n'allais pas m'amuser toute la soirée à lui poser des questions sur ce sujet. Dans un geste lent et habituel, je passai ma main dans mes cheveux. Je ne voulais plus penser ni aux combats, ni aux villages, ni à rien de tout cela. 

Une jeune fille dans votre genre. Et c'était quoi mon genre ? Parce que j'étais sûrement la seule jeune fille aux cheveux noirs et aux yeux blancs qu'il n'avait jamais vu de sa vie. Sauf si, bien sur, il avait déjà croisé des Hyugas avant moi mais, j'avais bien l'impression que non. Un silence s'installa doucement et je remarquai que le jeune homme me fixait pendant déjà plusieurs secondes. Au début, je fuyais son regard. Je n'étais pas habituée à ce genre de situation et j'en étais légèrement gênée. Mes joues se tintèrent faiblement de rouge et, finalement, je plongeai une nouvelle fois mon regard de neige dans le sien. Quelques autres secondes s'écoulèrent avant qu'il ne baisse ses yeux pour boire une gorgée de Sake et, il me demanda :

« Je me prénomme Kahuro, puis-je savoir à qui ai-je l’honneur Mademoiselle et si je peux vous offrir quelque chose à boire ?"

Etrangement, le faite qu'il me donne son prénom aussi facilement me décontractai un peu et je sentis la tension qui était palpable au début de notre rencontre s'évanouir peu à peu. Sans attendre d'avantage je lui répondis dans un sourire :

"Je pense qu'on à presque le même âge, ça ne te dérange pas si on se tutoie ? Je m'appelle Ayame et, merci pour le verre mais je ne vais pas abuser de ta gentillesse."

J'avais hésité un peu mais je ne lui avais pas donné mon nom de famille. Si jamais il me le demande, je lui dirai sans rien lui cacher mais si ce n'était pas nécessaire, je préférais le garder pour moi. Et puis, il ne m'avait pas donner le sien ! J'écoutai la suite :

"Et qu’est-ce qu’une Ninja de Konoha fait ici, vous préparez une mission ou une invasion du pays ? Pas sûr que ça me regarde. Dans tous les cas, je dois vous avouer que le paysage que j’ai devant moi est très agréable. »

A la fin de sa phrase, je ne pus m'empêcher de rire légèrement. Kahuro venait de me poser une question qui n'aurait pas plut à tous les shinobis de Konoha mais l'avait dit tellement tranquillement que je me doutais qu'il ait des arrières pensés. A la fin de mon rire, je replongeai mes yeux dans ceux de Kahuro et je remarquai qu'il dégageait une aura apaisante qui me plaisait. Je ne fis pas durer le silence et lui répondis :

"Si ça peux te rassurer, je n'ai pas l'intention d'envahir le pays ou de tuer ses habitants. Mais, je pourrais te retourner la question ninja de Kiri ? Que fait un shinobi seul aussi loin de son village ? 

J'avais dans les yeux un petit éclat malicieux et un sourire provocateur qui m'était propre. Bien sur, je ne cherchai pas à me disputer contre lui et chacun de mes mots n'avaient pas été prononcer pour le provoquer. Je pensais que j'avais bien fait d'écouter mes coéquipiers et de m'arrêter dans ce petit village. Dans des gestes lents, je posai un de mes coudes sur la table et mon menton se cala sur ma main, toujours en le regardant bien dans les yeux, j'ajoutai :

"De mon côté non plus la vue n'est pas mauvaise. Je dirai même qu'elle est très plaisante."


Revenir en haut Aller en bas
KahuroMessages : 108
Date d'inscription : 19/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 22
Expérience:
310/325  (310/325)
Informations ninja:
avatar
Chuunin de Kiri
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Oct - 14:40



Un petit verre au coin d'une lumière

tamisée

Avec Hyuga Ayame




La tension semblait redescendre peut être même jusqu’à un climat agréable, principalement lorsque la jeune fille aux yeux blancs me donna son nom de sa voix douce et mélodieuse.

"Je pense qu'on à presque le même âge, ça ne te dérange pas si on se tutoie ? Je m'appelle Ayame et, merci pour le verre mais je ne vais pas abuser de ta gentillesse."

Il n’était pas là d’abuser de ma gentillesse, mais c’était probablement une manière civile de me dire non, je ne me braquais pas. Pour le tutoiement, j’allais lui concéder, ça mettait en place une discussion plus orientée sur nos personnes que sur nos fonctions professionnelles. Je me demandais ce qu’elle pouvait bien être, une Chuunin, une Jônin ou encore une membre de l’ANBU de Konoha ? Il était difficile de le savoir avec sa tenue actuelle. Seulement, elle semblait hésitante, comme si elle me cachait quelque chose mais elle me tira tout même de mes pensées à son sujet en continuant de parler.

"Si ça peux te rassurer, je n'ai pas l'intention d'envahir le pays ou de tuer ses habitants. Mais, je pourrais te retourner la question ninja de Kiri ? Que fait un shinobi seul aussi loin de son village ?

Elle semblait reprendre de l’assurance avec un regard qui en disait long sur sa personnalité que j’essayais de déchiffrer au fur et à mesure de ses phrases. Ce n’était pas hostile mais apaisant, amical, voir séducteur. *Tu vas tomber dans le numéro de charme de la première fille mignonne que tu croises ?* Certainement pas, mais ses yeux.. Ils étaient clairement envoutant, ils l’étaient tellement que j’étais hypnotisés depuis plusieurs secondes sans répondre à la question qu’elle m’avait posé. Je cru qu’elle me sourit et qu’elle rit légèrement, probablement à cause de mon attitude de gosse de douze ans qui vient de tomber amoureux d’une fille qu’il lui est inaccessible. En réalité, ce n’était pas ça, j’étais simplement sous l’emprise d’un Genjutsu qui était la couleur de ses pupilles. Gêné, je détournais le regard et elle posait devant moi un coude sur la table tandis que son visage se collait contre sa main. J’avais la sale impression de faire une partie de Shogi que je perdais lamentablement en baissant les yeux sans un mot. Je sentais le poids de son regard sur moi, mais je n’osais pas l’affronter et elle me dit simplement.

"De mon côté non plus la vue n'est pas mauvaise. Je dirai même qu'elle est très plaisante."

Je sentais mes joues devenir rouge sans que je puisse réellement expliquer ce phénomène, elle me déstabilisait en moins de quelques secondes, encore plus avec ce compliment. Elle venait à sa manière d’illuminer ma journée et surtout de lui donner une tournure intéressante. C’est impressionnant ce que le contact humain peut apporter même à des personnes introverties voire asociales comme moi. *Reprends toi abruti !* J’exécutais le conseil de Gobi et tournait légèrement mes yeux dans sa direction pour soutenir son regard et lui sourit timidement. J’avais perdu une bonne partie de ma confiance en moi, mais je ne m’avouais pas encore vaincu. Voulant reprendre la conversation en main tandis qu’elle me dévisageait, je lui dis :

« Je..Je reviens de mission, d’une mission qui a vraiment mal tournée et je trouve ce coin vraiment relaxant, surtout que l’on fait des rencontres qui peuvent parfois nous changer l’existence dans les pays étrangers. »

Me changerait-elle l’existence ? Je ne pense pas, j’avais seulement envie de continuer de l’entendre parler. Mes bras se détendaient peu à peu et j’avais lâché la garde de mon arme qui est normalement presque machinal chez moi. J’avais mes deux mains sur chacun de mes genoux alors qu’une mèche noire me tombait au niveau de l’œil droit, je soufflais pour la faire partir, elle ne voulait pas, je recommençais et elle revint quelques secondes après. Je souris et abandonnait la tâche. Je lui lançai un nouveau regard, maintenant que j’avais repris presque pleinement mes esprits et m’approchait de la table pour être un peu plus près d’elle. Je contrôlais mon souffle afin d’avoir l’air le plus détendu possible. Je murmurais :

« Et dis-moi Ayame, tu as des rêves dans la vie ? Quelque chose qui fait voyager ton esprit ? »



© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Hyuga AyameMessages : 56
Date d'inscription : 11/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 25
Expérience:
0/325  (0/325)
Informations ninja:
avatar
Jonin de Konoha
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Oct - 9:50

Autour d'un verre ~





« Je..Je reviens de mission, d’une mission qui a vraiment mal tournée et je trouve ce coin vraiment relaxant, surtout que l’on fait des rencontres qui peuvent parfois nous changer l’existence dans les pays étrangers. »

Je le regardais avec amusement se battre avec sa mèche rebelle tout en réfléchissant à ce qu'il venait de me dire. Une mission ratée ? Avait il fuit ? Et si oui, fuyait il encore ou se cachait il d'une personne qui lui voudrait du mal ? Si c'était le cas, je préférais ne pas être mêler à des histoires qui ne me concernaient pas et, surtout pas venant d'autres villages. Nous changer l'existence ? Jamais je n'avais fait de rencontre qui avait changer mon existance. Enfin pas pour le moment et puis, je n'en avais pas fait beaucoup non plus. Je méditai un peu sur sa phrase. Je n'avais pas beaucoup d'expérience dans les rencontres et je ne savais pas vraiment quoi dire la dessus moi qui était d'habitude une louve solitaire. Encore dans un geste machinale, je passai ma main dans mes cheveux. C'était un tic que j'aurais du mal à quitter. Puis, je pris la parole :

"As tu déjà fait des rencontres qui t'ont changés l'existence Kahuro ?"

Mes yeux reflétèrent une petite lueur de naïveté. J'avais vraiment envie de savoir car, peut être qu'il avait plus d'expérience en la matière que moi sur ce sujet. Après tout, je ne le connaissais pas du tout ce ninja de Kiri et, je m'étonnai moi même de parler autant avec cet inconnu. Ce n'était pas vraiment dans ma nature mais, dans un haussement d'épaules, je mis mes pensés de côté et j'offris au Shinobi un large sourire. Je le regardai s'approcher un peu et, sans vraiment réfléchir, je m'approchai aussi en croisant mes bras sur la table.

« Et dis-moi Ayame, tu as des rêves dans la vie ? Quelque chose qui fait voyager ton esprit ? »

D'abord, mes sourcils se haussèrent légèrement puis, mon petit aire malicieux me reprit et je plongeai mon regard immaculé dans le sien. Des rêves, mon existence en était rempli ! 

"Qui peut vivre sans rêves ? Personne. Tout le monde en possède même si ce sont des rêves ou des envies éphémères ..." 

Mon regard se fit plus profond et je ne quittai plus des yeux Kahuro. Un autre sourire un peu provocateur s'installa sur mon visage. Tant de questions déferlaient dans ma tête à propos de ce jeune inconnu. C'était, en vrai, une des première fois que je m'intéressais autant à quelqu'un. Quelques secondes s'écoulèrent avant que je ne m'apprettai  à rajouter quelque chose mais, soudainement, un bruit sourd provenant de derrière moi me fit me retourner brusquement. Dans la vitesse, j'avais activé mon Byagukan par automatisme. C'était un reflex qui survenait presque à chaque fois que je pensais à combattre ou que je me sentais en danger. Une de mes mains c'étaient plaquée contre la petit poche qui contenait mes armes.

Mais rapidement, dans un profond soupire, je remarquai que le bruit provenait seulement d'une chaise qui était tombée derrière moi. Je me retournai vers Kahuro un aire désolée sur le visage mais, quand je posais mes yeux sur lui, je remarquai un flux de Chakras impressionnant. Mes sourcils se froncèrent et lentement je me décontractai. Qu'etait ce ? Ce que je venais de voir ? Aucune idée. J'avais moi même un flux de chakras plus important que la moyenne mais loin de celui qui se tenait face à moi. En me ressayant je fis comme si de rien n'était. Après tout, ce n'était pas mes histoires et je n'avais pas envie de m'occuper de ça ce soir. J'espérais seulement qu'il ne me pose pas de questions. J'étais vraiment à l'affut en permanence et même si ça pouvait être une qualité, en ce moment c'était plutôt un énorme défaut. Dans un geste peu assuré, je remis quelques mèches de mes cheveux derrière mon oreille et regardai timidement le Shinobi. 

HORS RP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit verre au coin d'une lumière tamisée [PV : Hyuga Ayame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP][Petit Coin des Artisans] Les charpentiers.
» Un petit verre Général ? [PV : Juri]
» Petit verre entre amis | Magnus
» Promenade au clair de lune [Aetius]
» [Libre]- Takeru- Un petit Verre pour se Rafraîchir ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Ekisha  :: Reste du monde :: Pays sans force militaire :: Yu no kuni 湯の国-