AccueilAccueil  FAQFAQ  CarteCarte  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 [Quête] Déterrons le passé - Part II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
OrochimaruMessages : 79
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 26

Fiche ninja
Rang - Niveau: SS - 45
Expérience:
20/500  (20/500)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang SS
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Sep - 20:10
Le vent marin soufflait. Cet air si particulier, teinté de sel, donnant un goût étrange dans la bouche après chaque inspiration. Tête baissé, caché sous sa capuche, Orochimaru progressait le long de la côte, accompagné de son subordonné. Ensemble, ils se dirigeaient vers le pont donnant accès à l’île de Nami no Kuni. Ce pays, autrefois Pays des Tourbillons, avait accueilli en son sein l’un des plus grands clans shinobi de l’histoire. Calme et serein, le Sanin se lança sur la traversée de l’édifice, cherchant toujours à passer inaperçu. Lorsqu’ils furent seuls, Keijiro s’adressa à lui. Ils étaient presque arrivés à destination et il n’y avait personne à plusieurs dizaines de mètres. Sans le regarder, le maître des serpents répondit à son interlocuteur :

« Le sceau que m’a infligé le Sandaime est une copie d’un sceau du Yondaime Hokage. Il était marié à une femme du clan Uzumaki qui lui a enseigné de nombreux, sans doute même celui-là. Si je veux le briser, je dois commencer par le comprendre et le déchiffrer. »

L’homme marqua à une pause : ils y étaient, enfin. Le pont était là, quelques mètres derrière eux. Il n’en avait plus pour très longtemps à ce moment-là. Il ne restait que quelques civils ça et là de ce côté-ci. D’un signe de tête, le chef de groupe fit comprendre à Keijiro qu’il était temps pour eux d’accélérer le pas. Bondissant rapidement, ils quittèrent la civilisation pour s’enfoncer dans la nature. Il n’y avait que quelques kilomètres à parcourir pour arriver à destination et ce voyage n’avait déjà que trop duré de son point de vue. Pour faire passer le temps, il s’adressa à nouveau à son shinobi, lui fournissant davantage d’explication. Car si ce voyage était avant tout fait pour trouver les réponses à ses questions, c’était aussi l’occasion pour un maître d’enseigner à son élève.

« C’est là toute la complexité de l’art du scellement. Contrairement aux techniques ordinaires, il ne suffit pas de malaxer du chakra et d’effectuer quelques signes, non… Tout est beaucoup plus… Complexe que cela. C’est d’ailleurs pour cela que c’est un art inconnu pour beaucoup de shinobi dans le monde. Seuls les meilleurs, comme moi, se penchent sur lui. Car lorsqu’il est maîtrisé, le Fûinjutsu offre des opportunités… Formidables. Comme la marque que je t’ai donné par exemple. »

En prononçant ces derniers mots, le Sanin esquissa un sourire. Il espérait seulement qu’il mettrait moins de temps à découvrir ce qu’il cherchait ce jour-là qu’il ne lui en avait fallu pour mettre au point le Sceau Maudit. Après quelques minutes, les deux shinobis s’arrêtèrent sur le haut d’une colline : devant eux se dressaient les restes du village d’Uzushio. Des colonnes renversées, des maisons délabrées, à l’abandon depuis des dizaines d’années… A croire que jamais personne n’était revenu ici. C’était compréhensible, néanmoins. Lui-même, absorbé par ses recherches, n’avait jamais pris le temps de venir fouiner par ici : grave erreur. Car rien qu’en observant du haut de cette colline, Orochimaru sentait que ce qu’il était venu chercher n’était pas loin. D’un bond, il se dirigea droit vers l’entrée du village et ôta sa capuche. Le temps n’était plus à la dissimulation ou la discrétion : c’était l’heure de la recherche.

Fermant les yeux, le Sanin se concentra. Il pouvait sentir, presque toucher même tout le chakra qu’il y avait eu ici quelques années plus tôt. C’était fabuleux, absolument dément. L’excitation montait en lui à une vitesse inimaginable : tant de choses avaient été faites ici autrefois, tant de techniques incroyables avaient été confectionné… La perte de ce clan était d’une tristesse infinie au final. Fort heureusement, il possédait l’un des rares spécimens encore en vie, mais tout de même… Malgré tout, le serpent restait vigilant : même si c’était peu probable, il restait une probabilité qu’ils activent, par mégarde, un sceau de défense resté latent depuis des décennies : les Uzumaki étaient si doués, cela ne serait pas surprenant. Alors qu’il pénétrait à peine dans les ruines, passant la porte, le Sanin s’adressa à Keijiro, sans le regarder une nouvelle fois :

« Ne touche à rien. Je ne voudrai pas avoir à te trainer avec moi en rentrant. »
Revenir en haut Aller en bas
Rangetsu E. KeijiroMessages : 9
Date d'inscription : 19/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 25
Expérience:
0/325  (0/325)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang A
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Sep - 19:58
<< DES RÉPONSES ENFOUIES DANS LE PASSÉ >>



Le voyage n’allait plus tarder à s’achever à présent. Orochimaru-sama et moi nous trouvions tout près d’un grand pont apparemment caractéristique de la zone. Ce pont était recouvert de mousse verdâtre, sûrement apparue avec les années d’abandon. En passant près de celui-ci, je ne pus m’empêcher de tourner la tête pour l’observer, comme s’il avait quelque chose de spécial. A vrai dire, c’était surtout la réaction physique de mon maître qui me le fit comprendre. Il s’agissait du point qu’il fallait atteindre pour être en mesure d’accéder aux ruines du passé. Pendant que nous continuâmes à marcher jusqu’au bout de notre parcourt, le serpent commença à me raconter une petite histoire afin d’essayer de me mettre sur la piste qu’il souhaitait exploiter. 

« Seriez-vous en train d’insinuer que le Yondaime Hokage était aussi remarquable en ce qui concerne l’utilisation du Fûinjutsu qu’un membre natif du clan Uzumaki ? Incroyable… »

Comprenant rapidement le signe dispensé par l’homme serpent, je sautai de branche en branche, courant simplement parfois entre les buissons et fougères peuplant l’environnement. Heureusement, le temps pouvait passer plus rapidement, pour mon plus grand plaisir, puisqu’Orochimaru-sama souhaitait m’en apprendre davantage sur l’art d’utiliser les sceaux. Il s’agissait, à n’en pas douter, d’une des meilleures catégories d’utilisation du Chakra. Bien évidemment, en combat pur, le Fûinjutsu ne pouvait égaler le Ninjutsu qui lui, permettait de manipuler les éléments ou même d’autres choses pour se battre plus aisément. Ainsi, il m’expliqua, en insistant sur le fait que le Fûinjutsu résidait surtout dans la connaissance, qu’une fois suffisamment maîtrisé, il était possible de presque tout réaliser.

« Je comprends.. C’est donc grâce à cet art que vous êtes parvenu à ressusciter les morts pour en prendre le contrôle, n’est-ce pas.. ? » 

Très vite, nous attînmes le lieu désiré. Faisant face à de nombreux débris et restes d’anciens bâtiments aménagés, je fus étrangement surpris. A vrai dire, je ne m’attendais pas à voir une telle désolation. Bien sûr, j’étais conscient de l’abandon de ces terres, mais je les pensais tout de même plus fertiles, plus.. vivantes. Quoi qu’il en soit, nous continuâmes notre épopée dans ces ruines au lointain passé.. Là où l’homme serpent serait capable de trouver des réponses à ses questions. J’en étais certain. Je lui faisais confiance, de toute façon. Regardant mon maître lorsqu’il m’adressa ses derniers mots pour me donner un ordre, je le suivis, gardant les bras tout contre mon corps.

« C'est parti... »





C O D A G E   P A R  @G A K I.   S U R   E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeuMessages : 415
Date d'inscription : 30/08/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: Dieu - 99
Expérience:
500/500  (500/500)
Informations ninja:
avatar
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Sep - 9:34


Des débris et des ruines à perte de vue, au gré d'une rivière. Uzushio gakure no satô n'était plus le village prospère et réputé pour ses techniques de scellement surpuissantes. Le clan Uzumaki, entretenant d'étroit lien avec le clan Senju, résidait ici-même et disposait d'une longue vie, si bien qu'on surnomma ce village : le village de la longévité.

Alors que le vieux serpent et son acolyte pénétraient au sein des ruines, ils activèrent malencontreusement une barrière qui protégeait le village des intrusions, même des décennies après que ce jutsu soit lancé. Sur votre chemin, de nombreux cadavres, certains en décomposition, d'autres squelettiques, que de mauvais signes avant coureur.

Certaines informations rassemblées par Orochimaru l’emmèneraient à penser que le village dispose d'un réseau souterrain important qui leur servait d’entrepôts et de bureaux administratifs. Les informations qu'il recherchent devraient se trouver dans cet endroit. Encore faut-il trouver l'entrée de ce fameux souterrain.

Sur votre chemin, plusieurs pièges seront déclenchés : shurikens et kunais arrivant de nul part, rondins de bois imposants fonçant sur vous, des débris qui s'effondrent, des parchemins explosifs cachés.

------------------------------------------------------------------------

HRP : Continuez votre avancée dans les ruines d'Uzushiogakure no satô en faisant attention aux pièges qui se déclencheront sur votre passage.


Revenir en haut Aller en bas
OrochimaruMessages : 79
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 26

Fiche ninja
Rang - Niveau: SS - 45
Expérience:
20/500  (20/500)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang SS
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Sep - 14:00

Le village D’Uzushio renfermait bien des secrets. Construit autour d’un fleuve, il avait été un grand village shinobi avant sa destruction. Mais, en ce jour, il n’était plus qu’un amas de ruines. Le Sanin légendaire le savait bien. Il avait déjà collecté bon nombre d’informations au sujet de ce lieu mémorable. Néanmoins, il se devait d’être prudent. Déjà, les deux hommes avaient activés une première alarme sans s’en apercevoir. Et pour tromper les défenses d’Orochimaru, il fallait nécessairement être un génie. Néanmoins, leur quête n’allait pas s’arrêter de sitôt, loin de là. Keijiro semblait impressionné lui aussi, d’une certaine manière. Sans doute n’avait-il pas les compétences, contrairement à son maître, pour se rendre compte de la grandeur de ce qu’il voyait. Mais, même pour un néophyte, cela était marquant. En l’écoutant parler, l’ancien shinobi de Konoha riait. Sans même l’avoir rencontrer, il était impressionné par le Yondaime. Ce satané Minato, pensait-il. Un usurpateur, rien de plus. Cela remontait à loin mais sa nomination au poste d’Hokage restait une blessure importante dans l’égo du Serpent Blanc. S’avançant, il répondit à son élève, l’air presque nostalgique :

« Non, pas à ce point. Mais le Yondaime était un génie lui aussi, d’une certaine manière. Après tout, on parle du disciple d’un des Sanin, tout comme toi… »

Il ria après ces quelques mots. Comparer le petit Keijiro au Yondaime était une plaisanterie qu’il ne s’attendait pas lui-même à sortir. Les mots avaient dû lui échapper, sans doute. Dans tous les cas, il progressa à l’intérieur du village d’un pas lent, mais décidé. Il savait que, près de la rive du fleuve, se cachait l’entrée d’un souterrain secret. Un lieu où les plus illustres membres du clan Uzumaki se retrouvaient pour étudier et entreposer leurs jutsu les plus puissants : la plupart des Kinjutsu du clan Uzumaki avaient été caché là, de peur que des ennemis s’en prennent à eux… Non sans raison, évidemment, puisque c’était exactement ce qu’il s’était passé. Une triste ironie, à n’en pas douter. Alors qu’il progressait en direction de la rive, Orochimaru fut pris de terribles douleurs dans le corps. Il se mit à tousser, encore et encore, allant même jusqu’à cracher quelques gouttes de sang. Posant un genou à terre, il tira un sachet de l’intérieur de son costume rempli de médicaments. Il en prit trois, de couleurs différentes, qu’il avala sans attendre. Il resta là quelques secondes, sans bouger, les yeux fermés. En se relevant, il posa la main sur une ruine, qui s’éclaira un instant, révélant un sceau : un piège. Ses yeux s’écarquillèrent alors que les pointes d’une dizaine de Kunai sortirent de la pierre. Il fit un bon sur le côté, tirant Keijiro par le col, tandis que les armes fonçaient droit devant, allant heurter d’autres ruines, de l’autre côté de la rue. « Chiens d’Uzumaki… » déclara-t-il dans un râle fatigué. Les médicaments avaient beau faire effet rapidement, les douleurs étaient toujours présentent. Il fallait faire vite.

Le chemin jusqu’à la rive fut périlleux. Au total, les deux shinobi durent faire face à une dizaine de pièges dans ce genre. Les restes d’une défense désespérée, à n’en pas douter. Mais enfin, les deux shinobis parvinrent à la rive. Face au fleuve, le Serpent Blanc s’arrêta. Sans bouger, de l’intérieur de ses manches, des dizaines de serpents sortirent le bout de leur nez et tombèrent sur le sol. Après quelques instants, ils plongèrent dans le à différents endroits. Orochimaru avait l’intention d’utiliser ces animaux pour qu’ils trouvent, à sa place, l’emplacement du souterrain. Ce qui fut le cas, après quelques instants. Un serpent fut éjecté du sol, mort, avec une certaine violence, puisqu’il avait été tué par une sorte d’explosion depuis la terre elle-même. Orochimaru se dirigea vers les gravats, accompagné de son disciple. Elle était ensevelie, mais bien là. L’homme se posta devant, les yeux éclairés par cette lueur si symptomatique de l’excitation qu’il ressentait face à une nouvelle particulièrement réjouissante. Il s’adressa à Keijiro d’un ton réjouis :

« Débarrasse-nous de tout ça Keijiro, c’est par-là que nous allons. »
Revenir en haut Aller en bas
Rangetsu E. KeijiroMessages : 9
Date d'inscription : 19/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 25
Expérience:
0/325  (0/325)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang A
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Sep - 16:33
<< DES RÉPONSES ENFOUIES DANS LE PASSÉ >>



Nous venions, mon maître et moi, d’entrer dans le village aujourd’hui uniquement formé de décombres, de morceaux de pierre parfois encore en état, alors que d’autres avaient fini par exploser ou se craqueler. Il n’y avait pas âme qui vive en ces lieux où le silence était Roi. Nous marchions donc droit devant nous, passant les restes de bâtiments un par un pour atteindre la zone qu’Orochimaru devait chercher. Je ne cherchais pas vraiment à savoir où celle-ci se trouvait ni même à l’aider. Au contraire, je me contentais simplement de le suivre sans un mot, lui faisant aveuglément confiance. En revanche, lui eut la bienveillance de répondre à la question précédemment posée concernant les talents du Yondaime Hokage. L’homme serpent me fit comprendre qu’il ne pouvait pas être aussi redoutable qu’un membre du clan Uzumaki concernant l’art des sceaux, mais qu’il n’en était pas moins ridicule, étant l’élève d’un Sanin. Sur ce point-là, il n’avait pas tort, bien que tous les disciples de ninjas légendaires ne se voient pas tous forcément rattraper par la même destinée. Ne m’arrêtant pas et regardant face à moi, je répondis :
 
« Je vois.. Toutefois, je suis bien loin d’avoir le niveau du Yondaime, Orochimaru-sama. »
 
Soudain, alors que nous avancions tranquillement, enjambant les quelques piliers brisés se trouvant sur notre chemin, l’homme serpent défaillit, tombant à genoux sur le sol et crachant une gerbe de sang. Par réflexe, je ne pus m’empêcher d’essayer de l’aider à se relever, mais il n’en avait guère besoin. Avalant quelques médicaments, il attendit quelques secondes avant de s’appuyer sur une pierre pour se donner la force de tendre ses jambes. Malheureusement, la zone qu’il toucha se mit à prendre une teinte lumineuse et une multitude de Kunai furent éjectés de la pierre, fonçant à toute vitesse en notre direction. Je n’eus pas vraiment le temps de réagir, mais Orochimaru, lui, en fut capable. M’attrapant par le col, il m’extirpa de la zone attaquée pour m’éviter d’être grièvement blessé. En tout cas, je ne savais pas exactement pourquoi mais.. J’étais persuadé que d’autres pièges comme celui-ci se cachaient dans toutes ces ruines.
 
Ainsi, continuant notre avancée, nous parvînmes à éviter ou à contrer les autres pièges qui nous faisaient face tout au long de la traversée. Après quelques minutes de marche, nous arrivâmes devant un fleuve qui semblait interpeller mon maître. Celui-ci resta immobile face à l’étendue d’eau avant d’utiliser ses serpents pour les envoyer à l’intérieur.  Une explosion retentissant, des débris se formèrent devant l’entrée du passage par lequel nous devions passer.
 
L’homme serpent me regardant et me demandant de libérer le passage, je répondis simplement en crachant une boule de feu suffisamment puissante pour détruire les rochers et les pierres les recouvrant.
 
« Katon : Endan ! »


Spoiler:
 




C O D A G E   P A R  @G A K I.   S U R   E P IC O D E


Dernière édition par Rangetsu E. Keijiro le Mar 30 Sep - 18:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeuMessages : 415
Date d'inscription : 30/08/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: Dieu - 99
Expérience:
500/500  (500/500)
Informations ninja:
avatar
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Sep - 13:54


La nuée de flammes qui se propageait à travers les ruines déclencha bon nombres de pièges en tout genre. Les lieux se mirent à trembler lorsqu’une dizaine de parchemins explosifs détonnèrent à une cinquantaine de mètres des deux protagonistes. Bien qu’un passage, à travers les ruines, se profilait devant eux, il n’était pas facile d’accès pour un humain normal à cause des pièges qui avaient laissé des kunais et shurikens affutés sur le chemin, ainsi que des rondins de bois – plutôt immense – en plein milieu.



Alors que vous traversez, vous arrivez sur une petite place, ce qui aurait pu être anciennement une place publique bondée de monde. Désertique et macabre, celle-ci est pourtant capitale pour espérer accéder aux souterrains des ruines. Certainement le dernier accès encore utilisable, cela prendrait plusieurs jours avant de trouver et déblayer une autre issue. Un petit temple en bois se trouve juste devant vous, sur le bois est gravé l’emblème d’Uzushigakure no satô, un tourbillon stylisé dans un cercle.



C’est alors que vous entendez le vent frémir et un bruit métallique se déplaçait, le son est de plus en plus proche et semble appartenir à quelque chose d’imposant. Atterrissant, après un bond gigantesque, devant l’entrée du temple, un monstre apparut. Je ne sais pas si c’est le meilleur mot pour le décrire mais comment l’appeler autrement : une armure d’acier énorme portée par ce qui ressemble à un humanoïde d’environ trois mètres de haut et à la carrure titanesque. Ne disant rien, le monstre attrapa sa massue des deux mains et se tint prêt à combattre les deux hommes.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Hors-rp : Vous n’avez encore aucune information sur le monstre, mais sachez que vous n’en viendrez pas à bout facilement, plusieurs tours seront certainement nécessaires. N’oubliez pas l’utilisation des caractéristiques de combat – Les esquives qui n’utilisent aucune technique de votre répertoire utilisent de l’endurance donc lorsqu’Orochimaru esquive le piège des kunais, il est obligé de consommer de son endurance. Bon courage Smile

Revenir en haut Aller en bas
OrochimaruMessages : 79
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 26

Fiche ninja
Rang - Niveau: SS - 45
Expérience:
20/500  (20/500)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang SS
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 27 Sep - 14:28

Le temps était venu de pénétrer dans cet antre des secrets pour notre héros. Accompagné de son acolyte, il se fraya un chemin à travers les décombres difficilement. Ce n’était pas si compliqué que cela pour le Sanin légendaire, car il avait acquis depuis longtemps la capacité à se mouvoir comme un serpent. Tortillant son corps dans tous les sens, il se faufilait à travers les débris et les armes comme-ci de rien n’était. Ce serait pour Keijiro que la tâche serait plus compliquée, car lui allait devoir trouver son chemin au milieu de toutes ces encombres. Tout sauf suffisamment patient pour attendre son disciple, Orochimaru l’avait prévenu avant de s’engouffrer dans les roches qu’il partait devant et n’avait qu’à le rejoindre.
Ainsi, cette première épreuve passée, Orochimaru reprit sa marche dans un couloir sinistre. Beaucoup auraient eu peur à sa place, mais il s’agissait d’un sentiment inconnu, ou presque, pour lui. Peu de choses pouvaient encore l’impressionner en ce monde Il progressa donc, seul, à travers le dédale ténébreux. Il arriva jusqu’à une place bien plus vaste où trônait, face à lui, un imposant temple. L’architecture était en bien meilleur état qu’à l’extérieur, à n’en pas douter. Peu de gens devaient être parvenus jusqu’ici… Et immédiatement, le Sanin pensa : et s’il se trouvait dans le lieu qui avait permis à quelques Uzumaki de survivre ? S’il devait y en avoir un, il devait sans doute ressembler à ça en tout cas. Le shinobi s’avança, d’un pas lent mais décidé, vers le temple. Le symbole Uzumaki trônait en maître sur ce dernier mais, avant qu’il ne puisse y pénétrer, une imposante armure apparu face à lui. D’un bond, elle venait s’interposer entre notre héros et son objectif. Un contretemps… Regrettable. Orochimaru lança un regard glacial à la chose, avant de s’adresser à elle :

« Je t’offre une chance, gardien. Dépose ton arme et va-t’en. Sinon, tu seras détruit. »

Bien-entendu, la chose resta là, immobile. Soit. Notre héros allait donc devoir employer les grands moyens. Il porta son pouce gauche à sa bouche et le mordit avec une certaine force, jusqu’au sang. L’instant d’après, il posa la main au sol avant de simplement déclarer « Kuchiyose no jutsu ». L’instant d’après, dans un nuage de fumée, un gigantesque serpent à trois têtes fit son apparition. D’un bond, le Sanin se plaça sur la tête centrale. Il ouvrit la bouche, bien plus largement que ne pouvait le faire n’importe quel être humain. De celle-ci sortit la tête d’un serpent. Comme le shinobi, le serpent ouvrit largement la gueule pour sortir quelque chose de l’intérieur de son corps : une arme. Une épée, pour être plus précis. Orochimaru l’attrapa par le manche alors que le serpent finissait de l’extirper de son corps. Il s’agissait de la Légendaire épée de Kusanagi, réputée incassable. L’arme dans la main droite, le Serpent Blanc tandis la main gauche, s’adressant à son serpent en même temps : « A l’attaque ! » hurla-t-il à sa bête. Ainsi, la tête de droite fonça en avant pour heurter le monstre, suivie de près par la tête gauche, prête à changer de trajectoire au moindre mouvement de sa cible.
Orochimaru restait là, silencieux, tandis que l’impact de l’attaque de sa créature avait fait se soulever un relativement épais nuage de fumée. Il restait vigilant, mais était aussi pressé d’en finir. Cette créature était sans doute la protection ultime du temps et si elle n’était pas détruite, c’était forcément que personne encore n’avait pénétré ces lieux. L’excitation montait en lui alors qu’il imaginait les inestimables trésors qui se trouvaient là, à quelques mètres de lui. Il trépignait d’impatience…

Récap :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rangetsu E. KeijiroMessages : 9
Date d'inscription : 19/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 25
Expérience:
0/325  (0/325)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang A
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Sep - 18:32
<< DES RÉPONSES ENFOUIES DANS LE PASSÉ >>



La boule de feu que je venais de cracher avait permis de dégager le chemin, nous offrant la possibilité de passer à travers ces décombres pourtant nombreux. Bien évidemment, Orochimaru put se faufiler sans grande difficulté, utilisant ses propriétés physiques d’invertébré. Moi en revanche.. Les choses s’annonçaient tout de suite plus compliquées, d’autant que plusieurs projectiles ou même rondins semblaient se dresser sur ma route. De ce fait, il me fallait dégager certaines pierres, me mettre dans certaines positions, faire attention à ne pas me couper.. Toute une affaire. Toutefois, lorsque j’eus franchi ce passage, je débouchai sur une petite place où les âmes pouvaient errer. C’était le calme plat, seule la poussière se voyait balayée par la très légère voire infime brise se mouvant dans la pièce.

Regardant autour de moi en restant silencieux, je posai lentement ma main sur l’avant de mon chapeau. Lorsque nous nous avançâmes près du temple où prônait fièrement le symbole du clan Uzumaki, nous fûmes rapidement surpris d’avoir affaire à ce qui semblait être… Une armure. Une armure oui, mais elle n’était pas vivante comme on aurait pu l’imaginer ! A l’intérieur résidait une sorte d’humanoïde à la carrure musclée et dangereuse.

L’homme serpent, dans un calme tout bonnement effrayant, s’adressa à cette chose, lui demandant de s’estimer vaincu avant même qu’un quelconque assaut n’ait lieu. Malheureusement, et il fallait s’y attendre, l’armure resta là, immobile telle une statue. Orochimaru ne tarda alors pas à réagir, mordant rapidement son pouce pour utiliser une technique d’invocation. Très vite, un énorme serpent à trois têtes apparut dans un épais nuage blanc, avant d’être envoyé à l’assaut.

Je ne pouvais cependant pas le laisser se battre seul. Etant malade et très faible physiquement, il aurait peut-être des problèmes pour tenir la route. Et si ce n’était pas le cas, alors je me devais simplement de lui faire économiser le plus d’énergie possible.

Ainsi, fixant les yeux de l’humanoïde en armure, j’exécutais le même geste que mon maître, déposant ma main contre le sol. De là apparu un alligator d’environ six mètres de haut, disposant d’une carrure toute aussi impressionnante que celle de notre adversaire. Il s’agissait de Kazeshini..

« Montrons-lui de quoi nous sommes capables… »

Sur ces mots, Kazeshini ouvra grand la gueule et un puissant jet d’eau à haute-pression en sortit, fonçant droit sur l’humanoïde. Au même moment, me trouvant sur sa tête, j’exécutai quelques mudras afin d’envoyer un courant électrique Raiton à travers le liquide afin de pouvoir éventuellement électrocuter notre cher intervenant…

« Suiton, Suidanha ! »

« Raiton, Kangekiha ! »

Spoiler:
 



C O D A G E   P A R  @G A K I.   S U R   E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeuMessages : 415
Date d'inscription : 30/08/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: Dieu - 99
Expérience:
500/500  (500/500)
Informations ninja:
avatar
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Oct - 11:34




Alors que l'attaque combinée de Rangetsu et de son invocation fonçait à vive allure vers le monstre métallique, celui-ci ne prit pas la peine d'esquiver, attendant simplement que l'attaque arrive à bon port. Lorsque ce fut fait, l'on put voir que l'armure avait à peine été éraflée par le suidanha de l'invocation alors que des arcs électriques se dégageaient de l'armure pour percuter le sol, mais sans effet sur elle, semblerait-il. C'est alors que le monstre se décida à passer à l'action dans un hurlement terrifiant qui aurait pu faire fuir les plus téméraires.

Le monstre sembla prendre une stase, glissant son pied en arrière et tenant sa massue à deux mains en laissant le bout du manche vers le ciel. Si les deux hommes avaient eu des dons sensoriels ou un dojutsu, il aurait pu observer le monstre qui concentrait son chakra dans sa massue à un taux énergétique très important. D'un coup, le monstre leva sa massue et en mit en coup énorme contre le sol. C'est ainsi que la terre se mit à trembler et à se déplacer, tel un glissement de terrain, emportant tout sur une portée d'une trentaine de mètres devant notre monstre.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Hors-rp : Comme expliqué par MP avec Orochimaru, sans l'utilisation de ses bras, il est censé avoir un assistant pour exécuter les signes nécessaires à une invocation animale (Rashomon non compris donc) donc son action n'est pas prise en compte.

Techniques utilisées :
Compétence - Résistance (palier 3)
Doton . Dosekiryû - Technique de rang A

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête] Déterrons le passé - Part II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
» Il est de retour ... Mais que s'est il passé depuis 3ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Ekisha  :: Reste du monde :: Pays sans force militaire :: Nami no kuni 波の国-