AccueilAccueil  FAQFAQ  CarteCarte  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Contexte intégral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maître du jeuMessages : 415
Date d'inscription : 30/08/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: Dieu - 99
Expérience:
500/500  (500/500)
Informations ninja:
avatar
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Sep - 18:53

« Alors, tu pars pour un long voyage? »
« Ouais! »
« Allez Naruto, on y va! »

Cette histoire nous la connaissons tous. Celle d’Uzumaki Naruto. Il y a un peu plus de deux ans et demi, il quittait son village natal pour partir s’entraîner avec son nouveau sensei, Jiraiya. Le monde qu’il a laissé derrière lui à cette époque est aujourd’hui bien différent. Tsunade est devenue la nouvelle Hokage de la feuille, ses amis sont maintenant Chuunin, Sasuke n’est toujours pas revenu et l’Akatsuki tisse depuis l’ombre de sinistres plans…


Votre aventure commence donc en ces moments troubles, au lendemain du retour de Naruto à Konoha. Cependant, notre histoire diverge un peu de celle écrite par Kishimoto et il sera à vous d’en écrire les nouvelles lignes.

UCHIHA ET SENJU, LA FONDATION D’UN VILLAGE


Fut un temps, avant la grande paix et la création des villages cachés, où le monde était plongé dans une constante peur, dans une guerre sans merci et sans fin entre les grands clans. Sur les terres que nous appelons aujourd’hui le Pays du Feu, deux factions particulièrement puissantes se livraient bataille : les Uchiha et les Senju. On dit de ces deux clans qu’ils sont les plus anciens, qu’ils peuvent remonter leur lignée jusqu’au tout premier shinobi en personne, le Sage des Six Chemins. Génération après génération, les deux familles se firent la guerre, ravageant tout ce qui se trouvait entre eux. Mais après tant d’années, se rappelaient-ils tous pourquoi ce conflit existait ou n’était-ce que quelque chose qui s’était transformé en une sorte de tradition au fil des siècles? Pourquoi Uchiwa et Senju se faisaient-ils la guerre ainsi?

Un jour, sur les berges d’une petite rivière en plein milieu de la forêt, deux jeunes garçons se rencontrèrent et se posèrent cette même question. Deux jeunes garçons aux mondes bien différents, mais au destin lié. Et de leur fragile amitié naissante naquit biens des années plus tard la grande paix et le village caché de la feuille. Senju Hashimara et Uchiha Madara, deux jeunes enfants à l’époque, se rencontrèrent en cachette durant de nombreuses années, s’entraînant, échangeant des paroles sur leur vision du monde. Qui aurait cru que de cette liaison incongrue émergerait de si grandes choses… À eux deux, ces shinobis d’exceptions façonnèrent pour toujours la face du monde. Bien des années plus tard, lorsque les deux hommes finirent par atteindre la tête de leur clan respectif, ils scellèrent une entente qui conclut une bonne fois pour toute les hostilités entre les deux familles. Et accompagnant ce pacte, une nouvelle nation vit le jour : Konoha. Avec à sa tête Hashimara Senju comme premier Hokage.

Malgré ces temps de paix, tout le monde ne se réjouissait pas. Madara cultivait une énorme jalousie envers son ami Hashimara. Selon lui, il aurait dû prendre la tête de Konoha.Le Senju proposait la paix et des valeurs naïves qui, aux yeux de Madara, faisaient d’eux des faibles et une cible pour les autres nations grandissantes. Cette jalousie était telle qu’un jour l’Uchiha confronta son ami pour tenter de prendre sa place à la tête du village. Les deux guerriers se livrèrent combat durant des jours entiers, nuit et jour, ravageant la terre et le paysage, jusqu’à ce que finalement l’homme au sharingan éternel tombe…

LE DÉMON À NEUF QUEUES


Sous le règne d’Hashimara en tant que Shodaime Hokage, le village de la feuille prospéra. Inspiré par l’alliance entre les Senju et Uchiha, de nombreux clans à travers le monde formèrent également des alliances. Et c’est ainsi que les premiers villages cachés virent le jour. Cependant, si la paix devait perdurer, quelque chose devait être fait pour maintenir l’équilibre entre ces nouvelles nations. Usant des pouvoirs de son Mokuton pour contrôler les démons à queues, le Shodaime capturera une à une ces créatures de chakra pour les redistribuer entre chacun des villages. À Konoha, le Kyuubi fut scellé pendant quelques temps à l’intérieur d’un réceptacle, mais Hashimara se rendit bien vite compte qu’un objet physique ne parviendrait jamais à garder la bête prisonnière pour bien longtemps. C'est alors qu’il imagina une nouvelle méthode pour la garder captive. Sa femme, grâce au sang du clan Uzumaki, possédait une quantité phénoménale de chakra, son corps était donc un réceptacle quasi-parfait pour contenir le démon à neuf queues. Et c’est ainsi qu’elle devint la première Jinchuuriki. Lorsque l’heure de sa mort arriva, la bête devait être transférer dans un nouvel hôte. C’est ainsi qu’Uzumaki Kuchina fut choisie…

Même si la jeune fille possédait un talent incroyable pour contrôler la bête, un jour l’impensable ce produit. Alors qu’elle était sur le point de mettre au monde son premier fils, le sceau qui gardait prisonnier le Kyuubi à l’intérieur de son corps s’affaiblit à un tel point que l’astucieux démon parvint à le briser et à s’échapper. Cette nuit fut connue comme l’une des plus dévastatrices pour le village de la feuille.

LE MASSACRE D’UN CLAN


Malgré la mort de leur chef, les Uchiha continuèrent de prospérer à Konoha en partenariat avec leurs nouveaux confrères Senju. Même si les premières années furent une réjouissance pour tous, un peu de tranquillité après un si long conflit faisait du bien, il n’était pas dans la nature des Uchiha de se poser de la sorte. Rapidement, ils commencèrent à s’agiter de nouveau. Pour tenter de calmer le jeu, le Shodaime Hokage les nomma officiellement comme police militaire du village, mais cela ne fit que retarder l’inévitable.Tranquillement, au fil des générations, une révolution fomenta au sein du clan. Avare de pouvoir et de contrôle, les ainés Uchiha planifièrent méticuleusement un coup d’état. Le clan tout entier se soulèverait contre l’Hokage pour prendre le contrôle.

Cependant, ce que les Uchiha n’avaient pas pris en compte dans leur plan, c’est que l’un des leur les trahirait. Travaillant pour l’ANBU du village et pour la Racine, le jeune prodige Uchiha Itachi rapporta les agissements de ses pairs à Danzô et à l’Hokage. Face à ce conflit, ils n’eurent pas d’autre choix que d’ordonner l’impensable : le clan des Uchiha devait être éliminé. Le jeune Itachi, possédant le pouvoir unique du Mangekyou Sharingan, était le seul à pouvoir les stopper. Sacrifiant sa vie au sein du village, il massacra presque l’entièreté de son clan pour la prospérité de Konoha. Aux yeux des habitants, la vérité leur ayant été dissimulé, il s’agissait d’un acte de désertion du prodige Uchiha. De ce massacre, il ne resta que quatre survivants, dont le jeune frère de ce dernier, Sasuke.

LA MORT D’UN PEUPLE


Après la fourberie d’Orochimaru qui conduisit les shinobis du sable à tenter de détruire leur confrère de la feuille en usant des pouvoirs du démon à une queue, les habitants de Suna tentèrent de se racheter en formant une alliance avec leur ancien ennemi. Autre fois solitaire et délaissé par l’ensemble de son village, le jeune Gaara, l’hôte du bijuu Shukaku, pris la décision de protéger son peuple et de se tailler une place au sein de Suna. Ainsi, il fut hissé au rang de Kazekage et il entama le processus de négociation avec Konoha.

Cependant, après deux ans et demi de règne, un malheur s’abattit sur le village et ses habitants. Deux individus portant le manteau noir marqué de nuages pourpres de l’Akatsuki se présentèrent aux portes de Suna pour capturer l’hôte d’Ichibi. Gaara les combattit de toutes ses forces pour tenter de protéger son village, mais au final, ils eurent raison de lui. Dans un ultime effort, le jeune Kazekage tenta de sauver les siens contre les explosions de Deidara, mais pris par surprise par l’infâme Sasori, il ne put que demeurer impuissant, paralyser, alors que son précieux village était réduit en cendre devant ses yeux. Enragé par ce spectacle, Gaara perdit complètement le contrôle de son corps et l’Ichibi profita de cette faiblesse pour s’échapper. Il réduit l’enveloppe charnelle de son hôte en pièce alors que ce dernier se laissait envahir par la colère et la peine qui ne faisait que stimuler la bête. Complètement libre à nouveau, le démon à une queue balaya ce qu’il restait du village caché du sable et mis en déroute les deux membres de l’Akatsuki qui étaient pourtant venu pour sa capture.

C’est ainsi, que le village de Suna disparut à jamais de la carte, et que l’Ichibi retrouva sa liberté. Depuis ce jour, il se terre dans son antre qu’il creusa parmi les ruines du village. Quelques habitants demeurant dans les bordures extrêmes de la ville parvinrent à survire et à s’échapper, mais ils étaient bien peu nombreux. La plupart d’entre eux prirent la direction de leur nouvel allié, Konoha, pour s’y réfugier.

LA BRUME SANGLANTE


On dit de Kiri qu’il s’agit du village le plus dur et le plus intolérant d’entre tous. Mais cela n’a pas toujours été le cas. Le tout premier Mizukage, le père fondateur du village, était pourtant quelqu’un de très clément et de très ouvert sur le monde, désireux de voir la paix promise par son collègue de Konoha se réaliser.C’est avec l’avènement du Yondaime Mizukage que les choses commencèrent à s’envenimer pour le village et ses habitants. Yagura avait été choisi à la naissance par le conseil du village pour servir de réceptacle auSanbi, le démon à trois queues. Certains disent que c’est pour cette raison qu’il est devenu l’homme qui changea la face de Kiri à tout jamais, c’est l’énergie négative de la bête et son chakra maléfique qui aurait perverti l’esprit du jeune shinobi. Lorsque Sandaime décéda, Yagura s’autoproclama comme son successeur en s’assoyant sur le trône malgré son très jeune âge. Certains tentèrent de le défier ou de le contredire, mais il les balaya tous du revers de la main comme si de rien n’était. Ainsi débuta un règne de terreur et une dictature très stricte. Craignant la puissance des clans du village, il instaura des mesures de ségrégation, forçant les familles à emprisonner et à contrôler tous les utilisateurs de kekkai. En une seule génération de règne, le village de Kiri devint une nation crainte aux quatre coins du globe et reconnu pour sa sauvagerie. Désireux de voir les forces militaires du village devenir plus puissante, le Mizukage implanta un nouvel examen de graduation à l’Académie : pour devenir Genin, des combats à mort étaient organisés entre les étudiants. Ainsi, seuls les plus forts avaient la chance de représenter la brume. Cet acte fallut au village de Kiri le surnom de village de la brume sanglante. Plus tard, après la tentative du clan Kaguya de prendre le contrôle du village par la force, les habitants du village commencèrent à se méfier de plus en plus de ceux et celles possédant des dons héréditaires, craignant leur puissance supérieure. Cela amena une grande vague de persécution à Kiri, qui se poursuit d’ailleurs encore aujourd’hui. Sous ordre du Mizukage, tous enfants naissants avec une faculté héréditaire considéré comme potentiellement dangereuse pour le village devait être exécuté. Ceci conduisit bien rapidement à l’extermination et à la désertion de la plupart des grandes familles du village.


LA TRAHISON DES SEPT


Au fil des siècles, le village de Kiri en était venu à amasser une certaine quantité d’artéfacts et d’armes relativement puissante. Parmi ces trésors se trouvaient, entre autre, sept épées aux capacités exceptionnelles. Yagura décida de mettre sur pied une unité d’élite, composé de ceux et celles qui performaient le mieux lors des combats de sélection pour devenir Genin. Rapidement, cette escouade fut connue de par le monde et leur réputation grandit en flèche.

Cependant, était-ce simplement un hasard ou dû au fait des méthodes de sélection particulière, une certaine arrogance semblait animer l’ensemble des candidats, un certain désir de défiance. Les uns comme les autres semblaient avoir soif de pouvoir, toujours désireux de devenir plus puissant au sein du groupe. Les choses s’envenimèrent lorsque le premier des sept, Kisame, commis une série d’assassinats non-autorisés et qu’il tenta de renverser le gouvernement du village. Mais après son échec, il déserta le village, amenant avec lui la précieuse lame en sa possession. À partir de cet évènement, ce fut une véritable descente aux enfers pour le groupe des épéistes. Le deuxième à déserter fut le démon Zabuza, qui tenta à son tour d’assassiner le Mizukage. Par la suite, une à une, les lames quittèrent le village, chacun décidant de privilégier ses propres intérêts plutôt que ceux de leur village natale. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’une seule lame au village, celle possédée par le jeune Chojuro, le dernier épéiste de la brume.

L'OUROBOROS


Depuis sa création, le village caché des nuages a toujours été reconnu pour sa grande puissance militaire. Il est sans conteste le village avec le plus d’effectifs.Au fil des siècles, il a été responsable du déclenchement de très nombreux conflits entre les nations shinobis. Le premier d’entre eux fut la Première grande guerre Shinobi, lorsque le premier Raikage décréta une politique d’expansion de son territoire, envoyant ainsi des troupes au-delà de ses frontières jusqu’au Pays du Feu. Les premiers Raikage avaient une telle fascination pour les familles à don héréditaire, très rare à Kumo, qu’ils financèrent de nombreuses opérations d’espionnage des autres villages cachés afin de voler et percer les secrets de leur don. Ainsi, ils espéraient obtenir l’avantage en cas de nouveaux conflits. C’est d’ailleurs cette politique qui déclencha la Troisière grande guerre, lorsque des espions de Kumo tentèrent de kidnapper le chef du clan Hyuuga pour voler leur byakugan.

Après des années de recherches, le Sandaime Raikage décida d’autoriser la création d’une série d’expérimentations visant à implanter les Kekkai étudiés chez certaines personnes. Malgré un grand taux d’échecs chez les participants, l’expérience fonctionna chez six d’entre eux. Content de ce léger succès, le Sandaime forma une unité d’élite avec ces dix survivants qu’il surnomma le Tonnerre Noir. Ces hommes et femmes, possédant maintenant des dons héréditaires venant des quatre coins du monde, constitueraient maintenant une force de frappe majeure pour le village caché du nuage.
Il y a deux ans et demi, juste avant de départ du jeune Naruto et de son nouveau maître, un nouveau visage se dévoila sur l’échiquier, celui de l’Akatsuki. Qui sont ces mystérieux personnages portant le manteau noir aux nuages rouges? Quels sont leurs objectifs? Combien sont-ils? Personne ne le sait véritablement…Tout ce que l’on sait, c’est que le groupuscule est composé d’individus très dangereux et recherchés, comme Uchiha Itachi et Kisame. D’après leur plus récent agissement, il semblerait qu’ils soient à la recherche des neuf démons à queue…Mais dans quel but?



(c) par Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
 

Contexte intégral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le president Preval a l'ONU
» Un premier Scanner à l'hôpital Bernard Mevs
» Texte intégral de l'amendement de la Constitution de 1987
» Vers un multilinguisme intégral
» Gonaïves se dote du premier centre de diagnostic intégral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Ekisha  :: Start :: Histoire et événements-