AccueilAccueil  FAQFAQ  CarteCarte  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Orochimaru - Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
OrochimaruMessages : 79
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 26

Fiche ninja
Rang - Niveau: SS - 45
Expérience:
20/500  (20/500)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang SS
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Sep - 13:27

Présentation   d'Orochimaru




Informations
▌Nom : Aucun.
▌Prénom : Orochimaru
▌Surnom : Le Serpent Blanc / Légendaire Sanin.

▌Âge : 54 ans.
▌Sexe : Masculin.

▌Lieu de naissance : Konoha.
▌Village : Déserteur de Konoha - Orochimaru's Crew.
▌Grade et niveau : Chef de groupe - Rang SS - Niveau 41 à 50.
Psychologie
Orochimaru est un personnage psychologiquement complexe. S’il est le premier véritable antagoniste du manga, il est aussi celui qui est le plus présenté comme un véritable « méchant » à proprement parlé. Ce qui le définit, c’est avant tout l’égoïsme, le fait de ne penser qu’à lui, à ses plans et à ce qui pourrait lui permettre de parvenir à ses fins. Et cette fin, justement, n’est pas censée exister. Pourquoi ? Tout simplement parce que le Serpent Blanc a pour projet de devenir immortel. Dans un sens, il l’est déjà. Mais ce qu’il veut, c’est améliorer encore plus sa technique pour atteindre une immortalité parfaite. Et grâce à cela, il pourra réaliser son rêve : maîtriser tous les jutsus qui existent.

En vérité, Orochimaru est un homme de Science. Un fanatique qui ne vit que pour cela. Il passe sa vie à tester des produits, des combinaisons, dans l’espoir de résoudre tel ou tel problème. Il cherche aussi à tout comprendre : pourquoi X clan a développé X Kekkai Genkai ? Si cela peut sembler quelque peu futile pour un shinobi au premier abord, ça n’est pas du tout le cas : c’est par exemple grâce à cela qu’il a mis au point son fameux Sceau Maudit. Mais, plongé dans ses recherches et ne voyant que le résultat final comme intérêt, le puissant Sanin en oublie une chose : les victimes qu’il laisse derrière lui. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont nombreuses. C’est d’ailleurs à cause de cela qu’il sera forcé de quitter Konoha, son propre maître, le Sandaime, venant le chasser.

Depuis sa plus tendre enfance, Orochimaru a été vu comme le plus parfait des génies. Un esprit brillant, des capacités de shinobi exceptionnelle : Hiruzen Sarutobi aurait voulu faire de ce gamin exceptionnel son successeur au titre d’Hokage. Mais après la mort de ses parents, alors qu’il était encore très jeune, et la découverte de l’incroyable faculté de vie des Serpents, le jeune Orochimaru changea : il devint distant même avec son maître, cherchait à tuer, jusqu’à devenir à une vingtaine d’années grosso modo ce qu’il est aujourd’hui.

Evoquer ces considérations générales ne peut suffire pour bien cerner le Serpent. Car en effet, au-delà de cela, certains aspects doivent être abordés plus précisément : sa relation avec Naruto et Sasuke par exemple. Le premier le détestant pour avoir corrompu son ami et le second, le haïssant tout autant, mais tout à fait conscient de la grandeur du ninja qu’il est. Sasuke est, pour Orochimaru, la pièce manquante à son puzzle. Le dernier des Uchiha de Konoha est aussi l’un des plus puissants de l’histoire, voilà pourquoi parvenir à devenir le maître de son corps, de son Sharingan, serait pour notre Serpent une véritable aubaine. Techniquement, Orochimaru n’est pas intéressé par la puissance que procure l’œil légendaire des Uchiha. Ce qui est intéressant dans sa perspective, c’est la faculté de copie et la vision du chakra si particulière que permet d’avoir la pupille rouge.

Le pouvoir, justement. Ca aussi il faut en parler. Orochimaru n’est pas spécialement intéressé par le pouvoir politique, qu’il juge éphémère, au grand damne du Sandaime Hokage. Car même si un règne permet d’entrer dans l’Histoire, lorsque celui-ci se termine, on disparait. Autrement dit, cela ne protège pas de la mort. Et le fait d’être emprisonné dans une enveloppe charnelle périssable est, sans aucun doute, ce qui obsède le plus notre héros. Le décès de ses parents a été un tel traumatisme pour lui qu’il ne veut surtout pas être emporté comme ils l’ont été. C’est pour cela qu’il a mis au point le Fushi Tensei et divers moyens de revenir à la vie. Car s’il se cache derrière cette lubie de maîtriser tous les jutsus du monde, il est évident que, même s’il arrivait à le faire, il refuserait toujours de mourir. Même si cela peut paraître paradoxal, au fond de lui, Orochimaru est un personnage effrayé, apeuré par la perspective de la fin. C’est ce qui en fait, d’une certaine manière, un homme comme les autres.


Histoire

Nous ne connaissons quasiment rien de l’enfance d’Orochimaru. La seule chose que l’on peut en dire c’est que, déjà à l’époque, c’était un jeune garçon très taciturne, sans doute même froid, mais surtout extrêmement talentueux. Considéré très tôt comme le meilleur de sa génération, et de loin, on peut aisément admettre qu’il dû quitter l’académie avec l’étiquette de meilleur élève au vue des espoirs qui pesaient sur lui. Elève d’Hiruzen aux côtés de Jiraiya et Tsunade, il ne mit là aussi pas longtemps à s’imposer comme élément incontournable de l’équipe. La majorité de l’attention de son maître était focalisée sur lui, car Hiruzen voyait en Orochimaru un possible futur Hokage. Ainsi, dès le test des clochettes, notre « héros » fit démonstration de ses talents, imitant à la perfection une technique de haut niveau inventée par le futur Sandaime lui-même (en l’occurrence, le Shuriken Kage Bunshin). Malgré un caractère en retrait, l’intégration à l’équipe se fit sans trop de mal, car les trois Genin nouèrent rapidement de profonds liens d’amitiés.

Le premier élément important de sa vie est sans aucun doute la mort de ses parents. Il est difficile de déterminer quand cela a eu lieu exactement, car elle n’est que très rapidement évoquée. Si Orochimaru est très jeune, le Sandaime Hokage l’accompagne dans cette épreuve, ce qui montre sans doute que cet événement tragique eu lieu quelques temps après son intégration dans l’équipe de ce dernier.

_________________________

La vie d’un enfant ne devrait être faite que de douceur et d’amour. Personne ne peut décemment penser autre chose que cela. Les enfants ont besoin de cela pour grandir, s’épanouir. Même à Konoha, les enfants étaient traités ainsi, malgré le fait qu’ils étaient préparés très tôt à devenir des soldats. Mais, malheureusement, il était fréquent que cela ne se passe pas aussi bien dans la réalité. Nombreux étaient ceux qui perdaient un frère, un père ou une mère. La mort faisait partit du commun des shinobi, et parfois même, des futurs shinobi. D’aucuns pensaient que c’était mieux ainsi, qu’ils apprenaient la dure réalité de leur condition plus rapidement de cette manière. Sans réaliser que c’était à cause de cela qu’ils engendraient des monstres. Car il existait une vérité universelle qui disait que la vie ne se résumait qu’à une simple équation : ce que subissaient les hommes forgeait ce qu’ils étaient. Cet enfant avait subi une chose monstrueuse. Cet enfant devenait un monstre.

La cérémonie se terminait. Nombreux étaient les villageois, shinobi ou non, qui s’étaient déplacés. Tous vêtus de noir, silencieux, ils restaient là, tête baissée. Devant eux se tenait un enfant, isolé. Seul. Terriblement. Pourtant, ses parents n’étaient pas loin : deux mètres, peut-être trois. Ils étaient près de lui, juste-là, muets. Comme des tombes. Comme leurs tombes. On déposa leurs nouvelles demeures rapidement, après un discours de circonstance. Certaines personnes versaient une larme ou deux. D’autres chuchotaient, s’inquiétant pour l’enfant. Lui restait là, immobile, taciturne, comme toujours. On officialisait la destruction de son univers, et lui, n’avait pas la moindre réaction. A la fin de la cérémonie, certains s’interrogeaient, choqués : « Tu l’as vu ? Pas une larme, rien. C’étaient ses parents tout de même ! » Ce n’était pourtant pas sa faute. Il aurait aimé pleurer, mais il n’y arrivait pas. Il ne réalisait pas. Pas encore. Mais en même temps, petit à petit, la peur montait en lui : qu’allait-il se passer après ? Qu’arriverait-il lorsqu’il passerait la porte du domicile familial ? Rien. La solitude l’embrasserait avant de lui servir un bol de lait avec quelques gâteaux. Et puis elle resterait là, assise près de lui, pour lui tenir compagnie. Elle était aimable, la solitude. Surtout avec les orphelins. Elle ne les abandonnait pas. Jamais. Elle était toujours avec eux, du levé au couché : lorsqu’ils mangeaient, lorsqu’ils se lavaient les dents, lorsqu’ils partaient retrouver leurs camarades… Tous les orphelins du monde pouvaient compter sur elle. Et lui aussi, à partir de cet instant.

Mais cet instant n’était pas encore arrivé pour le petit. Car, alors que la foule s’était dispersée, un homme resta, non loin derrière lui. Il l’observait, sans intervenir. L’enfant l’ignorait, néanmoins. Alors qu’il pensait être seul, ses genoux tombèrent devant la pierre tombale où était inscrit le nom de ses parents. Et puis, dans l’herbe, juste devant celle-ci, il trouva cette chose étrange, qu’il prit dans le creux de ses frêles et minuscules mains. Il ignorait de quoi il s’agissait.

« C’est la mue d'un serpent blanc, mon garçon. C'est extrêmement rare.

- Pourquoi cette peau est-elle blanche ?

- Ça, je n'en sais trop rien. Peu de gens se sont posés la question. Ce que je sais en revanche, c'est que le serpent blanc est synonyme de chance et de renaissance.

- Chance et renaissance ...

- C’est un signe du destin que de l'avoir trouvé près de la tombe de tes parents. Peut-être renaîtront-ils quelque part pour te retrouver ?

- Quand cela aura-t-il lieu, Hiruzen-sensei ?

- Personne ne peut le savoir, Orochimaru-kun. Mais tu dois te tenir prêt, pour que tes parents soient fiers de toi quand ils te retrouveront. »


De simples mots, une courte conversation, avait suffi à faire s’en aller la peine. Du moins, en apparence. Car l’enfant, à cet instant, souriait. Malgré la peine qu’il ressentait pour son disciple, le vieil homme était content d’avoir réussi à l’aider. Ne voyant pas l’évidence même : aucun enfant saint d’esprit ne peut quitter la pierre tombale de ses parents le jour de leur enterrement avec un sourire.

_________________________

La suite de sa carrière de shinobi est totalement inconnue, tout comme l’on ne sait pas à quelle vitesse sa part d’ombre a grandi ni quand exactement il a commencé ses expériences. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’il deviendra Jônin instructeur en prenant néanmoins peu d’élèves à sa charge : la seule connue étant Anko, alors qu’il est déjà relativement âgé. Il rejoindra par la suite Danzô dans la division Racine. Ensemble, ils travaillèrent sur les cellules d’Hashirama, finalement implantées dans le bras de Danzô, ainsi que sur les capacités du sharingan de ce dernier. Une chose est sûre néanmoins : sans Orochimaru, Danzô n’aurait sans doute jamais pu devenir aussi puissant qu’il ne l’était au moment d’affronter Sasuke.
En secret, Orochimaru s’implante également de nombreuses cellules du Shodaime, comme ce dernier le remarque en le voyant lors de la Quatrième Grande Guerre ninja, sans doute pour augmenter sa vitalité. Car, si la mort des parents d’Orochimaru est si importante dans son histoire personnelle, c’est qu’elle est la prise de conscience, pour cet enfant, que l’homme est un être périssable, faible et mortel. Les enfants, même shinobi, n’ont jamais conscience de cet état de fait. Mais Orochimaru y sera confronté très jeune et, dès lors, il n’aura qu’une obsession : échapper à la mort. Ses recherches le menèrent également jusqu’au Ryûchidô, où il tenta de s’initier au Senjutsu. Mais son corps, incapable de le supporter, l’entrava dans cette quête. C’est à ce moment-là qu’il commence ses expériences sur les membres du clan de Juugo et met au point la marque maudite, qu’il implantera sur Anko.
En parallèle de ses recherches avec Danzô, il travaille donc sur ce qui deviendra le Fushi Tensei.Mais ce sont ses expériences sur les cellules du Shodaime qui lui vaudront le plus de tourments : suite à la disparition de nombreux shinobis, et surtout, de nombreux enfants, Hiruzen ordonne une enquête et fini par tomber nez à nez avec son ancien élève, dans son laboratoire. Prit en flagrant délit, Orochimaru est forcé de fuir et déserter le village.

_________________________

La salle était déserte. L’humidité se faisait ressentir dans chaque inspiration que l’on pouvait prendre. Seul au milieu des microscopes et des cadavres, un jeune homme se tenait debout. Il étudiait des parties du corps humain, des facultés, des tissus, des chakras, et des dizaines d’autres choses. Comme toutes les nuits, il passait son temps à cela, espérant découvrir quelque chose de formidable, quelque chose qui finirait par retarder l’échéance, voir même l’annuler. Le secret de l’immortalité était son but et peu lui importait de savoir combien de victime il devait faire pour l’atteindre. Car c’était le commencement, la base de toute la suite de son existence : s’il n’avait plus à craindre la mort, alors il pourrait accomplir son rêve de tout maîtriser, tout savoir. La Connaissance, le véritable savoir. Mais alors qu’il semblait prêt à laisser ses éprouvettes rythmer sa nuit, quelque chose vînt le perturber.
Une troupe de trois anbus fit son apparition. Il se tourna vers eux, découvrant son visage. Le teint blafard, ses yeux de serpents et ces cernes violacés se tournèrent vers… Ses futures victimes. D’un geste du bras, il fit sortir plusieurs serpents de sa manche afin de les tuer en un instant. Ainsi, il était découvert. L’homme devait se dépêcher de rassembler ses derniers résultats avant qu’un plus gros morceau n’arrive. Mais malheureusement, il n’en n’aurait pas le temps, car un vieillard passe le seuil de la porte. Le shinobi esquissa un immense sourire, voyant son maître en tenu de combat. Les deux échangèrent un long regard, l’un sur le ton du reproche, l’autre de l’amusement. L’Hokage prit finalement la parole, s’en prenant à son disciple :

« Orochimaru-Kun, que fais-tu ? Tous ces corps, tous ces membres du village tués… Comment as-tu pu ?! »

Le Sanin ne parvenait plus à retenir ses rires face à ce qu’il voyait comme de l’absurdité de la part de son maître. Il s’affolait pour les quelques cadavres présents dans la pièce ? Cela faisait des mois qu’il le faisait, il devait en être à plus d’une centaine de morts. Mais bien sûr, ce vieux moralisateur ne le découvrait que maintenant. Orochimaru avait usé au maximum l’admiration que lui vouait son mentor, lui, le jeune enfant ayant perdu ses parents si jeune, lui qui était un génie comme le village n’en avait connu qu’une poignée, lui que le Sandaime espérait voir comme son successeur… Comme-ci un homme comme le puissant Serpent Blanc pouvait se limiter à un titre aussi éphémère que celui-là. L’homme essaya de se calmer après plusieurs secondes, avant de reprendre la parole :

« Vieux fou…  Vous croyez me connaître et me comprendre, mais vous êtes aveugle. Laissez-moi partir ou je vous tue. Et je le ferai sans hésiter.

- Mais… Pourquoi ? Tu aurais pu devenir Hokage, alors pourquoi ? A quoi rime tout cela ?

- Hokage ? Pourquoi le voudrai-je ? Ce n’est qu’un titre sans importance, contrairement à ce que je recherche. »


Le Sanin de la Feuille se déplaça à toute vitesse, se retrouvant face à son maître, prêt à le frapper. Mais il voyait bien dans son regard qu’il n’était pas prêt à l’affronter. Comme prévu. Il n’avait Pas le cran pour briser le rêve de voir son meilleur élève devenir son successeur. Orochimaru le frappa dans l’estomac à l’aide de son poing et disparu, laissant tomber son bandeau, donc le logo était rayé. C’était fait, à partir d’aujourd’hui, il serait déserteur. Il allait enfin pouvoir mener toutes ses actions tranquillement, même s’il ne faudrait sans doute pas longtemps pour qu’on lui envoie des chasseurs de déserteurs aux trousses. Mais pour eux, il n’avait pas de soucis à se faire, d’autant que son Jutsu était finalement presque terminé. Jamais il n’avait été aussi proche de l’Immortalité…

_________________________

Seul, Orochimaru se lança alors complètement dans ses recherches. Il termina son Jutsu d’immortalité et se mis en quête de subordonnés pour mener à bien ses projets. Il arpenta donc le monde et recruta divers shinobis, de gré ou de force. Alors que ses centres de recherches se multiplient à travers le monde, il rejoint l’Akatsuki pour y faire équipe avec Sasori. Lorsqu’Itachi rejoint le groupe, son admiration pour le Sharingan prend le dessus sur sa raison et il tente de s’emparer du corps du prodige Uchiha par le biais du Fushi Tensei. C’est un échec cuisant qui le contraint à quitter l’organisation, amputé d’un bras. Son organisation et son ambition grandissent. Il se liera au Damyo du pays du riz pour fonder le village caché du son. Avec une véritable armée sous ses ordres et la possibilité de continuer ses expériences, il produit des centaines de porteurs de Sceaux Maudit et conserve les meilleurs d’entre-eux près de lui. Kabuto, qu’Orochimaru avait rencontré et recruté avec Danzô des années auparavant, fini par le rejoindre et l’aide dans ses différentes recherches. Rapidement, le Sanin se met à traquer aux quatre coins du monde des utilisateurs de Kekkai Genkai pour en faire la collection : Kimimaro, Guren, Suigetsu, Karin, Kidômaru… Une véritable armée de bêtes de foires, tous dévouées à leur maître comme s’il était un Dieu. Chaque fois, leur ADN et leur sang sont conservés, classifiés et étudiés afin de déterminer comment et pourquoi ils ont développées leurs capacités, avec un seul projet : trouver le « corps parfait » qui serait capable de supporter l’implantation de toutes ces capacités. Il jettera finalement son dévolu sur Sasuke, sur qui il implantera son Sceau Maudit avant d’attaquer Konoha, le tout en ayant préalablement assassiné le Kazekage pour le remplacer en secret et avoir l’appui de Suna. C’est à cette occasion qu’Orochimaru devra affronter une dernière fois son maître.

Le combat est difficile, même face à un Hiruzen diminué par l’âge. Orochimaru en sort vainqueur mais perd l’usage de ses bras, emporté par le sceau du Sandaime. Un moindre mal si l’on considère que celui-ci aurait dû le tuer. Mais, ayant  perdu l’usage de ses membres, Orochimaru partit à la recherche de Tsunade, seule et unique personne en mesure de l’aider. Mais il devra faire face à Jiraiya et Naruto qui l’empêcheront finalement d’obtenir l’aide de son ancien ami. Petit à petit, la malédiction du Sandaime progresse. Il ordonne au Quintet du Son de ramener Sasuke, car le moment pour lui de quitter son enveloppe corporelle semble arrivé. Malheureusement, ce dernier sera de retour trop tard et il devra se contenter de l’un de ses prisonniers comme hôte. Son groupe se déplacera ensuite de cachette en cachette d’où le Sanin entraina Sasuke a devenir un bien meilleur shinobi. Tout cela dans un seul et unique but : que son corps soit prêt pour le moment où il en prendrait possession. Et ce moment n’allait pas tarder à arriver…



You
▌Pseudo ou Prénom : Zetsuei/Lelouch - Quentin
▌Comment avez-vous connu SnE ? Naruto VS Sasuke.
▌Comment trouvez-vous SnE ? Très bien, sinon je ne serai pas là Razz
▌Quels sont vos projets ? Faire chier le monde Smile
▌Quels sont vos disponibilités ? A voir, plutôt bonne.
▌Y a-t-il un mot de passe dans le règlement ? Pas que j'ai vu en tout cas.






Dernière édition par Orochimaru le Jeu 18 Sep - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OrochimaruMessages : 79
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 26

Fiche ninja
Rang - Niveau: SS - 45
Expérience:
20/500  (20/500)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang SS
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Sep - 20:56
Présentation terminée.

Comme vu avec Itachi, le gros de l'histoire est passé en revu de manière assez rapide, de manière à ce que la plupart des faits soient évoqués. J'ai fais un focus sur deux points importants qui sont développés comme des RP, à savoir l'enterrement de ses parents et sa désertion de Konoha. J'avais initialement prévu de m'attarder sur un troisième point (à savoir la mort de Sarutobi et le combat avant ça) mais, sachant qu'on pointe déjà à 2400 mots/180 lignes pour l'histoire, je me suis dis que c'était pas forcément l'éclate pour vous d'avoir autant à lire, d'autant que ce qu'il y a là devrait suffire à cerner ma compréhension du perso.
Pour info également, si jamais vous en avez besoin pour noter, la psychologie fait quant à elle 680 mots pour 45 lignes (j'arrondis bien sûr ^^).

Sur ce, bonne lecture et merci pour le temps accordé o/

EDIT : J'ai oublié de préciser, les moments détaillés sont ceux qui sont compris entre les lignes à chaque fois, d'où la coupure. Enfin de toute façon vous le remarquerez assez vite dans le style d'écriture logiquement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha ItachiMessages : 201
Date d'inscription : 01/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: S - 38
Expérience:
277/400  (277/400)
Informations ninja:
avatar
Membre d'Akatsuki
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Sep - 9:42
Bonjour Orochimaru,

Je te souhaite la bienvenue sur Ekisha et te félicite pour la qualité de ta fiche que j'ai adoré lire. Je ne vais pas m'étaler dans mon évaluation, mais tu n'as écrit une belle présentation d'Orochimaru, complète et simple. J'ai particulièrement apprécié ton histoire, tu résumes tous les éléments importants du serpent blanc tout en développant deux, trois points importants, comme on en avait parlé. De plus, j'ai relevé quasiment aucunes fautes, ce qui est un bon point encore.

En somme, je ne vais pas te faire attendre plus longtemps et te valider en tant que Nukenin de rang SS de niveau 45. Pour la qualité de ta fiche, je t'octroie deux lancer de dé bonus. Tu peux d'ores et déjà te diriger vers ta fiche technique. La section, qui t'était invisible jusque là, est maintenant visible dans la catégorie "Reste du monde".

Je te souhaite une bonne aventure parmi nous,
Uchiha Itachi, Fondateur de SnE.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeuMessages : 415
Date d'inscription : 30/08/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: Dieu - 99
Expérience:
500/500  (500/500)
Informations ninja:
avatar
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Sep - 9:42
Le membre 'Uchiha Itachi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Bonus présentation' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Orochimaru - Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Orochimaru - Présentation
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Ekisha  :: Start :: Registre des personnages :: Présentations validées-