AccueilAccueil  FAQFAQ  CarteCarte  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 don't forget my name ϟ kyojin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Taira no MasakadoMessages : 12
Date d'inscription : 13/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 21
Expérience:
0/325  (0/325)
Informations ninja:
avatar
Jonin de Kiri
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Sep - 19:15
kyojin





MEANING

(La scène se déroule dans le pays enneigé des samouraïs, le pays du Fer. Où des corps sont entassés suite à un combat entre Taira et certains partisans de Mifune. Une grande baraque en bois, fermée. Taira est assit sur un cadavre en travers du seuil. Paraît Kyojin [...])
Je sentais, tout en me faisant petit, je ne sais quoi qui m'élevait l'âme ; et je me disais en soupirant : que ne suis-je né shinobi -

Il avait quitté les profondeurs humides des terres du pays de l'Eau, où les bandits et mercenaires se cachèrent sans cesse en trompant les chasseurs qui n'étaient qu'autre des membres d'une équipe spéciale sous l'ordre de Kiri.

Tetsu no Kuni, du moins un petit endroit où il se situait. Il n'était plus à cette heure que décombres fumants : les déflagrations dues aux explosifs situés sur les armes avaient anéantie une maison. Il portait un sac qui contenait tout un arsenal, dans cette partie privée soit l'intérieur de la sacoche il y avait maintes armes blanches ; tous différentes. Ces armes ont été utilisées pas toutes, puisque la plupart étaient plantées sur le terrain alpestre ou bien, les défunts samouraïs en avaient goûtés. Bien entendu, que son sabre était de la partie, il avait séparé l'âme du corps des pointilleux. D'ailleurs, cette lame se trouvait à ses côtés ; délicatement reposée à plat contre la fortification d'un abri en bois ébène. Son pied droit chassa rudement le corps, cette personne était à moitié inconsciente, l'accabla de paroles terribles :
« Va ! Ne m'irrite plus si tu veux repartir sans dommage ; si jamais je te vois, enfoiré, près des carènes je te ferai la peau ! Je te laisse en vie pour montrer ma puissance à mon ancien professeur. »
Il fixait sa victime ramper de son regard meurtrier. Il fut éloigné suite à la fuite de son patient qui était en sang après avoir livré bataille face à une bête féroce. Taira était comparé à une panthère noire sans pitié. Les pupilles céruléennes de cet homme pourrait éblouir n'importe quel regard qui oserait se confronter au sien. Cependant, celui-ci était acerbe. Il se releva d'un appui de paume contre la plate-forme qui se trouvait au pied de la porte. Une fois les deux pieds sur terre, il s'étira pour ressentir une nouvelle fois ses nombreux muscles. On pourrait dire que cette personne avait la carrure fine, mais au contraire elle était spécieuse. Celle-ci cachait bien une silhouette développée et bien entretenue.

Il visionnait de sa vision le paysage qui l'entourait ; celui-ci exposait de multiples bestioles et de baliveaux aux différentes couleurs même si elles s'élevaient à quelques couleurs soit deux ou parfois trois. Certains aspects pourraient faire penser à la couleur pêche, d'autres comme la pierre gemme que l'on surnomme : jade. Tout en gardant le visage ensanglanté à cause des nombreuses éclaboussures en liaison avec le combat précédent ; cet assassin restait immobile tel un de ses arbres que l'on pourrait apercevoir autour de la baraque en bois. Le doux vent refroidi caressait sa crinière céruléenne qui se mariait parfaitement avec ses pupilles. Ce qui terrifiait le plus les individus qui le côtoyaient dans sa campagne c'était ce masque placé sur sa mâchoire droite, elle reflétait l'intérieur de sa bouche. Beaucoup ne comprenaient pas aussi ce tatouage gravé sur son dos qui faisait entrevoir le sixième numéro. Mais ce n'était pas très important d'après les personnages qui se questionnaient longuement là-dessus.

Après un bref délai de visionnage pour trouver quelqu'un d'autre à chasser, il trouva finalement une personne à l'allure étrange mais toutefois excitante pour notre partenaire de route. Il laissa son visage grimacer longuement en un sourire narquois en ayant trouver une -certainement- nouvelle proie. C'était aussi l'une des raisons qui nous poussait à le comparer à un fauve. Une silhouette fine mais sombre, elle portait aussi un masque mais en entier cette fois-ci. Elle n'était pas très loin de sa personne, à vrai dire seulement quelques mètres séparaient les deux protagonistes. Il en était presque étonné de ne pas avoir aperçu ce bonhomme plus tôt. Une fois analysé par ses prunelles en seulement quelques secondes, il rétorqua aussitôt en étant querelleur avec ce nouveau venu :



- « Tu caches quoi sous ton masque, ta face hideuse ? »

Il aimait bien pousser à bout son adversaire ou un inconnu pour engager un combat, c'était un immense défaut à corriger mais pour lui c'était normal de provoquer une personne pour se procurer du plaisir en essayant de trouver un concurrent du même calibre que le sien. Ce qui était rare mais fréquent à la fois, puisqu'il n'avait pas réussi à consentir la puissance de ses aînés ou il n'avait pas eu le temps de les combattre ce qui n'était pas étonnant puisqu'il se pensait indépendant d'ailleurs ça l'est toujours. Il était insolent, même envers le plus grand supérieur qui n'était qu'autre le dirigeant de son village. Pour lui, il ne voulait pas accepter qu'une personne aussi faible et qui avait qu'un titre aurait du pouvoir sur lui. Il déclinait tout ordre, du moins il ne voulait pas les avaler et si on lui donnait un ordre il pourrait y avoir une bagarre en pleine place publique même en situation de guerre. Il était du genre à ne pas se laisser faire que ce soit un homme important ou non, mais il gardait comme même une qualité ferme : il restait loyal même face à son pire ennemi. Personne ne pouvait dire le contraire. Autrefois, son belligérant était sévèrement blessé à la jambe donc Taira avait refusé de combattre en reportant le duel à une autre fois lorsque ce « rival » sera bon à se confronter face à cet homme barbare et sans pitié. Un don que personne pouvait lui retirer.



Revenir en haut Aller en bas
Jigoku KyojinMessages : 32
Date d'inscription : 11/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: S - 35
Expérience:
199/400  (199/400)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang S
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Sep - 18:16
the mower and the panther...

Jigoku Kyojin feat. Taira no Masakado


Il ne connaissait pas le danger, car il n'avait peur de rien. Peu importe son ennemi, il trouvait toujours un moyen de se débrouiller pour s'en sortir ou bien de se débarrasser de cette personne. Cet homme avançait sans cesse, dans l'ombre, recrutant de nombreux puissants ninjas déserteurs pour son compte ou bien pour celui du big boss du marché noir. Ce mystérieux bonhomme à la tête de ce marché faisait entièrement confiance à notre protagoniste. D'ailleurs, il y a de cela quelques jours, celui-ci avait remit en main propre une mission de rang S à accomplir pour notre prodige. Me diriez-vous de qui je parle ? Et bien de cet homme dont on ne connaissait nullement l'identité. Un garçon qui rôdait sur le monde shinobi comme si la terre lui appartenait. On le surnommait Hei. Il manigançait énormément de trafique, mais surtout, il prévoyait un grand spectacle qui allait bouleverser le monde, mais quoi ? Personne n'en était au courant. Agissant lentement, mais sûrement, celui-ci plaçait plusieurs espions dans chaque village afin d'en avoir des nouvelles de tous les côtés. Et c'était dans un ancien de ses rapports qu'il pouvait lire que ninja du village caché du brouillard se trouvait sur le pays de Tetsu no kuni.

Aller à sa rencontre ? Apparemment, c'était dans les idéaux de notre homme au masque blanc. Arpentant, d'une vitesse magistrale, le pays des cascades en tout discrétion, notamment grâce à ses compétences de furtivité qu'il avait développé à son apogée, celui-ci traversait garde et frontière aisément; comme lionel messi dans un terrain de football. L'ombre d'une personne s'affichait sur cette neige d'un blanc à en faire devenir aveugle plus d'un. Des cadavres gisaient au sol et cette silhouette passait à côté de ses corps qui étaient séparés de leurs âmes. Il était donc enfin parvenu, notre homme masqué, Kyojin Jigoku de son véritable nom. Des rochers l'entouraient auxquels il faisait extrêmement attention. Sur ses gardes même si sa position n'en disait rien avec ses bras qui flottaient en avant en arrière le long de son corps, entreprenant sa démarche habituelle, un ennemi pouvait surgir à tout moment... c'est ce qu'amenait les pensées de notre déserteur du village caché de la pierre. Celui-ci n'était jamais sûr et pistant les sources de chakra alentours, il désirait localiser celui qu'il recherchait. Les données indiquaient qu'il possédait un certain potentiel. Bien au-dessus de la moyenne, on racontait qu'il était un escrimeur expérimenté, mais rien ne précisait sur l'identité de son maître.

Afin d'avoir un niveau comme celui que laissait paraître les rumeurs; un homme qui lui avait enseigné cet art devait être derrière tout ça. Mais qui ? Certains ne désiraient pas le mentionner. Tout comme Hei, d'ailleurs, pour son Sensei qui n'était nul autre que celui qui s'est fait lâchement assassiner dans le village caché d'Iwa: Ryôtenbin no Ônoki. Si ce vieillard n'avait pas été là pour le soutenir, Dieu seul sait si il ne serait pas encore là-bas, dans les profondeurs du village... en prison, à croupir comme un rat. La Guerre Civile faisant rage dans ses lieux, il aurait certainement pu mourir même, car les menottes étant spécialement faites avec des sceaux qui empêchaient tout utilisation de jutsu... il n'y avait que le corps-à-corps pour se défendre. Peut-être bien qu'il était doué dans cet art, certes, mais un ennemi... deux ennemis... trois ennemis... ainsi de suite; combien de temps aurait-il tenu dans un affront sans utilisation de pouvoir ? Hei était fort, mais restait un mortel et tout mortel avait une limite. M'enfin... heureusement, ses étapes, il ne les avait pas vécu et il devait fortement cela à son maître qu'il espérait secrètement honoré en prenant sa place de Tsuchikage quatrième du nom.

Notre protagoniste savait parfaitement que pour un bon moment, jamais l'un des camps prendrait la tête du village et il comptait profiter de cet instant afin de recruter le plus de ninja possible. Evidemment, des personnages de grandes renommées ou qui se feront une grande renommée afin d'éviter toute révolte prochainement comme son prédécesseur. Ses personnes seront tellement terrifiés à l'idée de connaître les ninjas en tête du village qu'ils ne penseront aucunement à une quelconque révolution. Et parmi les shinobi dont les citoyens seraient apeurés à l'idée de l'affronter, l'un n'était plus très loin. En faite, Hei attendait sagement qu'il remarque sa présence alors qu'il guettait discrètement la scène de cet homme entreprenant la bonne idée de laisser au moins un survivant. Ce qui n'était généralement pas le cas pour notre prodige qui assassinait quiconque déclinait son invitation. Et lorsque le regard des deux protagonistes s'entrecroisaient, l'un fixant l'autre, une atmosphère lourde planant dans l'air -laissant certainement plus d'un ninja figé-, l'homme à la chevelure bleuâtre prenait la parole.

Il insultait directement la faucheuse, sans aucune peine, sans même se soucier si celui-ci était plus fort que lui, tout simplement "oklm". Si il osait s'exprimer de la sorte, c'est qu'il avait une certaine confiance en ses capacités -quoique un peu trop-, supposait le déserteur du village caché de la pierre. Passant sa main sur son masque blanc afin de le repositionner correctement, ne quittant pas une seule seconde son opposant des yeux car il suffisait d'un clignement des yeux pour se faire avoir avec des ninjas de leurs trempes, Hei rétorquait: « Tu es bien comme le décrivent les rumeurs Taira no Masakdo... insolent. » Est-ce qu'il était surpris ? Que pensait-il lorsqu'il venait d'exprimer à voix haute l'identité du Kirijin ? L'individu camouflé se le demandait bien. Et c'est après une courte pause de ses quelques mots qu'il venait d'énoncer que celui-ci enchaînait à nouveau. « Je m'appelle Hei... ninja déserteur d'Iwa. Je suis à la recherche de puissants alliés et on raconte que tu n'es pas mauvais Kirijin. » Il n'en disait pas plus. Il laissait après ça un silence. Distancé de quelques mètres avec son interlocuteur, celui-ci désirait obtenir déjà une réponse ou une question, n'importe quoi, mais il voulait déjà observer la façon dont il se comporterait avec ce qu'il venait de dévoiler là, d'un seul coup... alors qu'il se rencontrait à peine. D'ailleurs, c'était rare, mais Hei sentait peut-être une certaine confiance chez cette personne... on dirait ?


(c) AMIANTE



Dernière édition par Jigoku Kyojin le Mer 24 Sep - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taira no MasakadoMessages : 12
Date d'inscription : 13/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 21
Expérience:
0/325  (0/325)
Informations ninja:
avatar
Jonin de Kiri
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Sep - 19:10
kyojin


MEANING

L'homme masqué répliqua de quelques mots en racontant une rumeur sur Taira, suite à cette mauvaise réponse le visage de notre bellâtre kirijin se grigna un instant avant d'envoyer sa salive en face des godasses du nouvel arrivant. « Insolent, mais j'agis et je ne me cache pas. Ils peuvent raconter n'importe quoi sur moi, mais qu'ils évitent de bafouiller derrière mon dos. »
La vérité résonnait parfaitement aux oreilles des deux aventuriers ; même s'il était provocant il n'était pas du genre à fuir et à ne pas assumer. Entouré des cadavres, ire funeste qui fit la douleur de la foule de soldats, précipita chez le diable, les âmes farouches. Cet homme avait fait couler le sang des guerriers de Mifune, légende du maniement du sabre. Maître incontesté de la maîtrise des armes. Un pays entier qu'il avait attaqué rien qu'en tuant quelques vulgaires pions. Ce n'était pas terminé, une patrouille remarqua les nombreux cadavres. Facile à repérer leurs collègues, désormais morts. L'homme qu'il avait laissé rampé alerta quelques futures victimes. Toutes prêtes à perdre leurs âmes. Après avoir lâché un sourire narquois, il attrapa d'un réflexe hallucinant son sabre qui était reposé sur le mur de la baraque légèrement endommagée. Il se tourna après ses brèves paroles vers ses proies. Elles étaient déjà en garde.

Il s'élança d'une vélocité impressionnante sans utiliser d'énergie puisqu'il connaissait déjà la faible puissance de ses adversaires face à lui. Son objectif était d'en abattre la moitié pour connaitre la force de son interlocuteur. Quelques-uns se ruèrent vers l'homme masqué, cinq plus exactement. Taira s'occupait déjà de sa part, coupant verticalement le premier défenseur avant qu'il n'est eut le temps de s'attaquer à lui. Il pivota de ses talons pour bloquer  la lame tout en envoyant son pied droit violemment en arrière afin d'expulser l'attaquant en le touchant au thorax. Il faucha les deux pieds de son adversaire pour mettre fin à son duel. L'homme qu'il avait envoyé balader avait touché son acolyte, les deux étaient au sol se relevant difficilement. Il en avait terminé avec son deuxième souffre-douleur en le plantant avec le bout de la lame. Il s'était retourné tout en fouillant dans son arsenal en essayant de trouver un kunaï explosif pour ensuite l'envoyer sur les deux autres pour mettre fin à son combat.

Il en avait terminé tout en ricanant. Il déposa une cigarette entre ses lèvres fines après l'avoir sortie de sa poche tout en regardant son
« allié ». Il voulait savoir comment il allait se débrouiller même face à de bons samouraïs même si Taira n'avait pas eu grande difficulté à en terminer avec eux. Toutefois, on pourrait voir clair dans le plan de notre barbare, s'il n'était pas intéressant (kyojin) il pourrait s'occuper de lui. Posant son postérieur sur le sol en ralentissant la chute à l'aide d'un appui de paume sur la terre, il regardait le combat attentivement tout en ayant une garde tenue. Un déserteur d'Iwa qui venait à la rencontre d'un shinobi d'un des grands villages c'était plutôt étrange même si Taira était indépendant. Les rumeurs disaient aussi que notre animal était doué, elles disaient vraie.
« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. Tu parles... J'viens de défoncer plusieurs mecs, car je suis supérieur putain de vie de chien. Les Nations, l'académie ne savent que bafouiller de la merde et j'ai tiré la chasse depuis longtemps. »
Quelques mots terribles et provocants si les chefs de village entendraient ça. Il avait terminé sa phrase en envoyant son pied droit de loger brusquement contre le faciès d'un cadavre. Le casque s'envola suite au coup violent de Taira.
- « Qu'est-ce que tu proposes ? J'espère que dans ta clique il n'y a pas de chef ou autre sinon ce sera sans moi. »
Il s'agissait d'une conversation sérieuse, du coup le ton avait changé directement. Il voulait absolument connaitre la proposition de son allié provisoire ou pas. Puisque si cette demande serait intéressante, il rejoindra son camp en laissant Kiri sous une mauvaise réputation avec un déserteur en plus. Il détestait avoir un responsable, un chef qui lui donnait des ordres et c'était pourquoi il était si intéressé. Il voulait absolument quitter son village pour ne plus avoir un chef au-dessus de lui. Si la proposition sera à son bonheur, il n'y aura aucune hésitation de sa part surtout sans chef.





Revenir en haut Aller en bas
Taira no MasakadoMessages : 12
Date d'inscription : 13/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: A - 21
Expérience:
0/325  (0/325)
Informations ninja:
avatar
Jonin de Kiri
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Oct - 22:32
Quasiment un mois sans réponse, je fais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

don't forget my name ϟ kyojin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past
» || Come save me, unbreak me, cause I just can't forget you ;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Ekisha  :: Reste du monde :: Autres pays militaires :: Tetsu no Kuni 鉄の国-