AccueilAccueil  FAQFAQ  CarteCarte  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Uzumaki Rei ( terminé )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Uzumaki ReiMessages : 13
Date d'inscription : 15/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: C - 5
Expérience:
89/200  (89/200)
Informations ninja:
avatar
Genin de Konoha
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Sep - 10:34

Présentation   de    Prénom    Nom
 



Informations
▌Nom : Uzumaki
▌Prénom : Rei
▌Surnom : Estheim

▌Âge : 17
▌Sexe : M

▌Lieu de naissance : Konoha
▌Village : Konoha.
▌Grade et niveau : A vous de voir
Psychologie
out d'abord nous n'allons pas louer les mérites de Rei en parlant de ses qualités. Nous allons plutôt parler de ses défauts qui font de lui un personnage attrayant.

S'il faudrait décrire notre jeune protagoniste en un mot, ce serait le plus approprié. Il se retrouve toujours dans des situations gênantes et parfois même il se ridiculise. C'est dans sa nature de faire des gaffes. S'il y a une peau de banane par terre il y a beaucoup de chance pour que le Chuunin marche en plein dessus. Cela fait de lui un personnage plutôt tête en l'air mais qui à un côté attachant.Vous ne verrez jamais Rei manger moins de cinq plats au restaurant. Son ventre pourrait être comparé à un gouffre. Et pourtant il n'est pas si gros, c'est d'ailleurs l'inverse. Manger pourrait être sa devise. C'est un fin gourmet, quoique vu à la vitesse à laquelle il absorbe la nourriture on se demande s'il a le temps de sentir le gout.

Tout le monde a essayé un jour d'écouter une conversation, ou d'épier ses voisins. C'est dans la nature de tous et surtout de l'Uzumaki. Combiné avec sa maladresse, cela donne un duo plutôt explosif. Si par exemple il entend un bruit suspect, il ne va pas passer son chemin et va aller voir d'où cela provient. Pour lui tout ce qui est curieux à une part de mystère ce qui le fascine. Il a un peu des airs de "Monsieur Je veux tout savoir".Si maladresse ne décrirait pas entièrement Rei, je pense qu'on pourrait parler de son courage. Prêt à tout pour sauver sa famille ou ses amis, quand il est lancé rien de l'arrête (sauf un gâteau au chocolat  Bien qu'il soit jeune, il n'hésiterai pas une seule seconde à se mettre en travers de la route d'un ennemi pour sauver la vie de quelqu'un de son entourage. C'est instinctif chez lui de penser aux autres.

Je sais, c'est dur à croire et pourtant. Comme on dit, quand on veut on peut... Bien que Rei soit tête en l'air, cela ne l'empêche pas d'être sérieux et donc sur ses gardes. On ne peut pas tout le temps être dispersé, vivre la vie en rigolant chaque jour sinon les autres ninjas ne feraient qu'une bouchée de nous. Dans des situations critiques telles qu'un combat ou des missions nécessitant une concentration il sait ne pas foncer tête baissée bien que parfois il le fasse.

La charité fait parti de son quotidien. Lorsqu'il était à l'académie tout le monde délaissé les plantes de la classe mais lui, c'était le seul à y penser et qui les arroser. Toujours prêt à aider et à offrir, cette qualité peu très bien être un défaut qui le rend naïf. Vous pouvez être sur que si une vieille dame est sur le point de tomber et qu'il est à côté, il va la retenir. Même si elle pèse une bonne centaine de kilo, il fera tout pour la rattraper. Aider son prochain cela peu servir, et surtout cela permet de créer des liens d'amitiés avec d'autres ninjas et surtout des Chuunins comme lui.

Déterminé serait un des mots que j'emploierai pour le décrire. Couplé à son courage cela peut faire de lui un redoutable adversaire si sa maladresse l'épargne. Une de ses citations favorites est : Ne Jamais Abandonné. Il préfère allez jusqu'au bout d'un combat, quitte à le perdre, pour garder son honneur. Après tout, on tire toujours plus d'expérience d'une défaite que qu'un victoire. 

Il arbore toujours un sourire, pour ne pas déranger les autres. Il ne veut pas qu'on se soucie de lui, et préfère garder ses problèmes pour lui. Car s'il est maladroit, qu'il fait beaucoup rire, intérieurement il n'est pas si heureux que ça. Depuis la mort de son frère, c'est comme si une partie de lui-même était morte. Surtout qu'ils étaient jumeaux. Rei a un vide en lui, qui ne pourra jamais être comblé. 


Histoire
Ce fut le plus beau jour de ma vie, et aussi celui de ma femme. Je ne sais pas comment ni même pourquoi nous avons eu cet immense privilège. Voila des années que ma femme et moi avions essayé d'avoir un enfant, depuis notre mariage, sans réel succès. Et aujourd'hui, la chance tourne enfin en notre faveur. Ce jour ne peut-être que bénit. Ce jour-là nous n'attendions personne, et quelqu'un a frappé à la porte. Ensuite on entendit quelqu'un descendre à toute vitesse les marches menant à la porte d'entrée. Nous ne savions pas ce que c'était, mais mon intuition me disait d'aller voir. Ma femme resta sur le canapé, tandis que j'ouvris la porte. Je vis alors, sur le palier, un cadeau de Dieu. Deux bambins étaient là, entrain de s'assoupir, dans un berceau. Mais d'où viennent-ils me diriez-vous ? 

Et bien je ne le sais pas moi-même. Seul leurs prénoms étaient brodés sur la couverture qui les recouvrait. Sur ce même tissu se trouvait une spirale sur un fond rouge. C'était la première fois que je voyais ce signe. Mais en tout cas ils étaient là, Rei et Ren. C'est sans hésitation que nous les avons pris dans nos bras, Hana et moi. Il va sans dire que dès le lendemain j'ai fais des recherches pour savoir d'où ils venaient, qui ils étaient mais il n'y avait rien sur eux. La seule chose que nous avions qui les reliez à leurs parents était leur couverture et le signe tissé dessus. Peut-être un couple pauvre, qui ne pouvait pas s'en occuper ou même des orphelins. Il y avait tellement de possibilités. 

Les jours passèrent, et personne ne se manifesta. Pas un seul parent, ou même ami de la famille. Ces deux enfants semblaient sortir de nul part. En plus ce sont des jumeaux, bien qu'un des deux possèdent des cheveux plus clair. Nous avons obtenu leur garde sans problème étant donné que personne de leur entourage avait réclamé leur garde. Nous étions tellement heureux. C'est la première fois que je vis Hana aussi épanoui depuis que nous essayons d'avoir un enfant. Elle semblait heureuse, et c'était aussi mon cas. Ces deux enfants étaient à présent mes fils, et même si je n'étais pas leur vrai père je comptais les chérir comme s'ils étaient de ma propre chair.


Journal de Rei Himura...Moi c'est Rei. Aujourd'hui, j'ai fêté mes dix ans. Pas seul, puisque mon jumeau aussi. En même temps, c'est logique mais bon. Ren et moi-même avons reçu un journal, offert par notre père. Apparemment c'est une sorte de tradition dans la famille car d'après ce que j'ai compris quelqu'un de la famille était écrivain. Mon père m'a dit que je pouvais écrire n'importe quoi, ce qu'il me passe par la tête ou les aventures que je vis et même ce que je ressens. C'est ce que je vais commencer par faire puisque je n'ai vraiment pas d'autres idées. Car si on a reçu des cadeaux, nos parents ont jugé bon de nous apprendre la vérité sur notre passé. Ce fut un réel choc lorsque je compris, lorsque nous avons compris, que les personnes qui nous ont élevé ne sont pas réellement nos parents. Certes je les considère comme tel, mais mes origines me sont totalement inconnues. Je ne sais pas qui je suis, et Himura n'est surement pas mon vrai nom. Ren ne le prit pas mal, car tout comme moi nos parents étaient là en face de nous. Si on nous avait abandonné il devait y avoir une bonne raison et ils ne voudraient surement pas qu'on les retrouve pour cette même raison. Mais j'étais tout de même intrigué. Il y avait tellement de possibilités de familles, d'origines. Peut-être même que nous ne venons pas de ce village. Konoha abrite un grand nombre de clan, Aburame, Inuzuka, Hyuuga, peut-être que nous faisions partis d'un d'eux ? Cette révélation me tourmenta toute la journée, j'avais envie de savoir. Ren lui ne s'en préoccupait pas. Et il avait raison, nos parents adoptifs nous ont chéri comme si nous étions leurs propres enfants. Ils ne pourront jamais sortir de nos vies et de nos cœurs. Mais même si j'avais beau me dire ça, ma curiosité semblait surpasser tout cela. A partir de demain je mènerais des recherches seul ou avec Ren.

Journal de Rei, deux ans plus tard...Deux ans...Deux ans que je n'ai toujours pas trouvé de réponses à mes questions. L'identité de mes parents me restent inconnues. Même le village n'a pas de documents officiels sur mon frère moi. Impossible de savoir d'où nous venons. Je commence à ne plus chercher du tout. En plus je suis enfin entré à l'académie avec Ren. Notre père nous entraîne de temps en temps. Cela fait bizarre d'être dans la même classe, car nous avons les mêmes résultats dans les mêmes matières. Sur ce point, on ne peut pas nier que nous sommes jumeaux. Les autres élèves sont plutôt sympa avec nous même si parfois ils ont des réactions de peur en nous voyant arriver. Surtout qu'on a quasiment le même style vestimentaire, on dirait vraiment des copies. Il faut dire qu'avec Ren on joue aussi sur ça, on s'amuse. Les gens nous confondent et on en profite. C'est assez amusant, mais papa et maman réussissent toujours à nous différencier. 

Alors que j'allais abandonner, ne trouvant aucun véritable piste sur notre passée, j'eus un coup de chance. Passant par hasard dans la rue marchande du village, un vieil apothicaire me rapproche de la solution. En effet, il ne reconnut pas totalement le signe sur la couverture trouvée avec nous mais elle lui rappelait le signe d'un clan. Il ne savait pas exactement lequel car ce dernier était assez ancien mais il avait un lien avec Konoha. Je savais déjà où chercher précisément, et à présent j'allais plonger mon nez dans les livres. Heureusement que je n'avais pas totalement abandonné. Ren serait surement heureux si je retrouvais nos origines, au moins ça même si nos vrais parents sont morts.

Journal de Kyoshi Himura, un an plus tard...
Les mot me manquent...Ce qui est arrivé, une...tragédie...Je ne sais pas comment s'est arrivé, mais la famille entière est chamboulée. Plus rien ne saura comme avant...Rei n'arrête pas de pleurer, il est inconsolable.Je ne comprends pas comment deux gamins ont pu être envoyé dans une ferme quasiment à l'extérieur du village. Cela ne devait être qu'une mission, et cela s'est transformé en cauchemar. Je me demande si mon fils va s'en remettre. En plus il n'y avait pas de difficultés apparente, ils se trouvaient juste au mauvais endroit au mauvais moment. J'ai tellement de haines, si jamais je mets la main sur ces mercenaires...ça ne sera pas beau à voir...S'en prendre à de pauvres enfants, pourquoi ?! Ils auraient pu partir, prendre les provisions du fermier, mais non. Il a fallut qu'ils se débarrassent des personnes présentes. Si Rei est encore en vie il a énormément de chances, mais surtout grâce à Ren. S'il ne s'était pas sacrifier, peut-être qu'ils sauraient morts tout deux. Mon fils...Je suis fier de toi, je te vengerais ! 
Hana est elle aussi perturbée. Je suis le seul à tenir le coup. J'imagine à peine ce que Rei est entrain de vivre, de ressentir. Perdre son frère, jumeau en plus...Ces mercenaires ont intérêt à être arrêté et jugé pour ce qu'ils ont fait sinon je les enverrais en enfer. Tout ce que j'espère c'est que mon fils repose en paix.


Journal de Rei, date inconnue...Vous n'imaginez pas ce que cela fait de perdre son frère. Une telle souffrance...personne ne doit avoir à vivre ça. Perdre mon frère...si seulement je pouvais revenir dans le passée. C'était mon jumeau, une partie de moi, la seule chose qui me relier à mon passée, notre passée. Depuis sa mort, c'est comme si je n'étais plus moi-même, comme si il me manquait quelque chose d'important. Sans lui, je ne sais plus réellement qui je suis. Le fils de Kyoshi & Hana Himura ? Peut-être, mais ce n'est pas totalement vrai...J'ai beau les aimer maintenant que mon frère n'est plus je suis encore plus poussé à savoir d'où je viens réellement. J'ai besoin de savoir...de combler le vide qui est en moi. Cet énorme vide qu'à laissé mon frère en disparaissant. On dit que le temps guérit tout, et j'en doute fortement. Même si je retrouve ma famille d'origine, il manquera toujours Ren. Nous ne pourrons plus jamais être réuni, nous entraîner ensemble, faire des missions ensemble, jouer ensemble, rire ensemble...Tant de choses que je devrais faire seul, ça semble insurmontable...

J'ai arrêté de pleurer il y a quelques jours à peine. Peut-être pensent-ils que j'ai oublié, mais je ne veux pas leur faire du mal. Je ne veux pas qu'ils se préoccupent de moi, que mon problème soit le leur. Je souris, mais au fond de moi j'ai envie de fondre en larmes. A l'école tout le monde me fixe avec un air étrange, j'en ai plus que marre. Ils compatissent peut-être mais ils ne pourront jamais se mettre à ma place et savoir ce que je ressens. Tant de haine, de malheur, et de peur. J'ai l'impression que tout les regards sont fixés sur moi et j'ai envie que ça cesse. En retrouvant notre famille je ferais surement honneur à Ren, mais mon objectif premier est de le venger. Cela ne pourra pas le faire revenir, mais il faut que je lave mon honneur. Face à ces mercenaires je suis resté pétrifié, et si j'aurais bouger mon frère n'aurait surement pas eut besoin de me protéger. Tout est de ma faute...

Vivant sans crainte, m`exerçant tranquillement dans cet endroit paisible. Ma lame crépitant à chacun de ses mouvements, fluide et impassible, d`une grisante couleur métallique. Ma lame gémissant à chaque caresse procurée par ce vent flegmatique. Cet air frai et pur qu`inhalait mes poumons, à chaque impulsion qu`effectuait mon intellect, allégé par cette brise matinal. Un coup puis un deuxième, mon esprit et mon âme, bouillonnant, laissait échappé un liquide. Ce liquoreux translucide, preuve de la suractivité de mon organisme. 

Mon énergie s`écoulait à travers mon être tel un long fleuve tranquille, sans pour autant affaiblir la liquidité de mes désescalades. Tout au long de l`ascension cardinal de l’Etoile qui régnait sur notre doctrine astrale, mes altérations s`effectuaient sans encombre, mais mon enthousiaste et mon perfectionnisme les poussèrent présentement à un niveau supérieur. Je résidais dans un milieu extraordinaire, caractéristique du pays de la feu. Le paysage qui m`étais dû d`apprécier, étais cependant divisé en deux panorama bien distinct. 

L'expérience ne nous offre au premier coup d’œil qu'un chaos suivi d'un autre. La conscience n'est guère dans le désordre du monde qu'une petite lumière précieuse et fragile. Cependant, une étoile dans cette mêlée, synonyme de lumière, éclairant un nouveau chemin, est née. Un chemin qui mènera le monde à une paix durable sans haine et sans chaos. Mais à t-il ne serait-ce que débuter son œuvre ? Cet être de lumière était-il au chaumage ? De nombreux évènements me poussèrent à prendre la place de ce messie. Comment ? Pourquoi ? Quoi ? Ou encore bien même quand ? De multitudes questions s’établissant avec une certaine lenteur, mes avec un force extraordinaire. La réflexion est une chose commune à toute personne ayant au moins le minimum d’intelligence vulgaire acquis. Mon nindo, ma détermination, mon envie de changer un monde sans avenir, tel était ma véritable puissance. 


You
▌Pseudo ou Prénom : ECRIRE ICI.
▌Comment avez-vous connu SnE ? Ancien membre Kahou
▌Comment trouvez-vous SnE ? Flashi.
▌Quels sont vos projets ? Fumer un ther.
▌Quels sont vos disponibilités ? 4/7.
▌Y a-t-il un mot de passe dans le règlement ?Encore cette fucking blague ^^




Revenir en haut Aller en bas
Matsuden MarikoMessages : 101
Date d'inscription : 01/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: C - 5
Expérience:
120/200  (120/200)
Informations ninja:
avatar
Genin de Kumo
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Sep - 14:54
Bienvenue sur Ekisha Very Happy

Voilà une fiche assez simple dans son ensemble. Par contre certains éléments m'empêchent de te valider au rang de Chuunin. Malheureusement, on ne sait rien de la vie de genin de ton personnage, à part la mission où son frère jumeau est mort. On en sait pas qui était les autres membres de son équipe, ni son sensei. De plus, on ne sait pas s'il a passé l'examen chuunin, ni comment se dernier s'est déroulé. De plus, tu n'inclus pas le contexte de Konoha et du forum dans ton histoire.

Par contre, je n'ai repéré quasiment pas de faute et ton style est assez simple et agréable à lire.

Je te valide donc genin de Konoha de niveau 5. Tu as 750 Ryos pour démarrer l'aventure. Tu as droit à un lancer dé de bonus présentation.
Tu gagnes 500 ryos que je rajoute à tes 750, ce qui te fais 1250 ryos. Tu peux aller faire ta FT. Wink


Dernière édition par Matsuden Mariko le Mer 17 Sep - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeuMessages : 415
Date d'inscription : 30/08/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: Dieu - 99
Expérience:
500/500  (500/500)
Informations ninja:
avatar
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Sep - 14:54
Le membre 'Matsuden Mariko' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Bonus présentation' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Uzumaki Rei ( terminé )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Ekisha  :: Start :: Registre des personnages :: Présentations validées-