AccueilAccueil  FAQFAQ  CarteCarte  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Individu masqué et brune = une future amitié ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hoshii MikuMessages : 51
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 20

Fiche ninja
Rang - Niveau: B - 12
Expérience:
179/250  (179/250)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang B
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Sep - 20:24



Individu masqué et brune = une future amitié ?
Feat.Jigoku Kyojin

Arrivée depuis quelques jours dans ce magnifique pays, la jeune solitaire marchait et dormait à la belle étoile, se lavait dans les rivières perdues et isolées de ce pays qui se trouvaient non loin de son campement. Elle mangeait ce que lui offrait la nature, sauf quand elle rendait service aux gens et qu'elle demandait en compensation un hébergement et de la nourriture. Ce nouveau mode de vie était différent en tout point en celui qu'elle avait au clan Uchiha, mais elle ne sait était jamais plainte et l'avais toujours accepté jusque-là. En fait, cela ne la gênait pas tant que ça, non c'était beaucoup moins stressant que son ancien chez soi et en plus elle n'avait plus à se disputer sans arrêt avec son père sur le comportement à adopter envers Konoha.  Elle n'avait jamais pensé pareil que les autres adultes du clan et elle assumait parfaitement allant même jusqu'à jouer avec la froideur ou la solitude. Ce mode de vie était si simple, et pourtant délicat au vue de la situation de la jeune femme qui n'était pas comment dire ? Rependue ? Quoi qu'elle en doutait en fait. Elle était considérée comme disparut en mission mais était-ce vraiment le cas ? Certaines rumeurs pourraient laisser penser que non.

Mais elle avait confiance en son ancien professeur. C'était grâce à lui et à son père qu'elle était vivante et la demoiselle le savait parfaitement. Comme quoi, malgré tout ce qui c'était passé entre elle et son père, ce n'était finalement que dérisoire, ou illusions puisqu'il lui avait enfin dit qu'il l'aimait. Elle ne faisait plus partie d'un village ni même d'un clan ou encore d'une famille. Mais avait-elle eu le choix ? Non elle avait été obligée de subir sans savoir la vérité sur ce qui avait poussé à l'extermination de son clan et sa famille. La brune s'arrêta de marcher, un craquement de chaussure retentit, RAS pour le moment.  Son habilité dans la sensorialité lui permettait de savoir si on la suivait ou pas. Elle pouvait percevoir tous les chakras aux alentours. Même au-delà de sa position sur au moins 10 mètres. Le pays de la cascade, elle ne savait pas grand-chose sur lui mais il était réputé pour ces grandes cascades et son village caché. Les ninjas du coin semblaient spécialisés en technique Suiton, en rapport avec l'eau. Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait un mauvais pré sentiment. Bien que ce n'était pas vraiment dans ses habitudes de suivre son instinct. Sur le coup, elle reprit sa marche comme si de rien n'était après avoir utilisé les mudras de sa technique sensorialité pour vérifier ses doutes présents depuis un moment.

Mais elle avait confiance en son ancien professeur. C'était grâce à lui et à son père qu'elle était vivante et la demoiselle le savait parfaitement. Comme quoi, malgré tout ce qui c'était passé entre elle et son père, ce n'était finalement que dérisoire, ou illusions puisqu'il lui avait enfin dit qu'il l'aimait. Elle ne faisait plus partie d'un village ni même d'un clan ou encore d'une famille. Mais avait-elle eu le choix ? Non elle avait été obligée de subir sans savoir la vérité sur ce qui avait poussé à l'extermination de son clan et sa famille. La brune s'arrêta de marcher, un craquement de chaussure retentit, RAS pour le moment.  Son habilité dans la sensorialité lui permettait de savoir si on la suivait ou pas. Elle pouvait percevoir tous les chakras aux alentours. Même au-delà de sa position sur au moins 10 mètres. Le pays de la cascade, elle ne savait pas grand-chose sur lui mais il était réputé pour ces grandes cascades et son village caché. Les ninjas du coin semblaient spécialisés en technique Suiton, en rapport avec l'eau. Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait un mauvais pré sentiment. Bien que ce n'était pas vraiment dans ses habitudes de suivre son instinct. Sur le coup, elle reprit sa marche comme si de rien n'était après avoir utilisé les mudras de sa technique sensorialité pour vérifier ses doutes présents depuis un moment.

Elle trouva un groupe de vagabonds qui passaient par là et leurs demanda un peu d'aide pour lui indiquer son chemin, lorsqu'elle demanda la direction de Takigakure elle fut surpris de l'hésitent de ceux-ci et insista sur le fait qu'elle ne voulait pas faire de mal à ce village qu'elle cherchait juste un endroit ou manger, se reposer, s'informer et dormir. Ce village ne devait pas voir beaucoup d'étranger à part pour leurs commerces pensa Miku lorsqu'elle reçut l'information désirée.  Avec en prime le nom d'habitants hébergeurs. Elle ne savait même pas que cela existait par ici.  Et bien elle allait de surprise en surprise dans ce voyage à la découverte du monde ce qui n'était pas vraiment pour la déplaire. Alors qu'elle marchait tranquillement vers le village, plusieurs ninjas vinrent soudainement aborder la jeune femme et se mirent en cercle autour d'elle.  La voyageuse gardait son calme, et sa froideur, elle esquiva de justesse une attaque de kunai vers elle en sortant un katana et en faisant un tour circulaire. Le kunai retomba quelques centimètres plus loin. Elle demanda à ce qu’ils la laissent passer mais il n'en fut rien. Alors elle fit demi-tour et partie en courant, cependant ils avaient pris la décision de la pourchasser pourquoi ? Elle ne cherchait pas vraiment à savoir. Il y avait plus important comme éviter les différentes notes explosives qui arrivaient les unes après les autres. Elle utilisa assez rapidement les mudras de la sensorialité puis découvrit trois ninjas qui se cachaient sur 10 mètres autour d'elle certainement dans les buissons et sur le haut des arbres et sapins de la forêt du pays de Taki. Elle ne put tous les esquiver et s'en pris un qui avait atterris entre ses pieds.

Elle se releva et en voulant s'enfuir, elle n'avait pas remarqué que l'environnement avait changé et échoua misérablement dans une rivière après avoir trébuché sur une pierre. Elle voulut se rattraper et réussit cependant la branche sur le bord de la rivière se cassa et emporta avec elle l'Ex-uchiha. Était-ce la fin pour elle ? Ne sachant pas nager ? Allait-t-elle mourir noyée ? Allez savoir ce que l'avenir lui réservait.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku KyojinMessages : 32
Date d'inscription : 11/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: S - 35
Expérience:
199/400  (199/400)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang S
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Sep - 14:39



Beware of Darkness



Le village caché de la pierre était complètement dévasté. Deux camps s'entretuaient constammenet dans le seul but de prendre le pouvoir depuis la mort du troisième Tsuchikage... Ryôtenbin no Ônoki. C'était une triste nouvelle pour toi, Kyojin, alors qu'il était ton maître durant de longues années. Depuis, cela t'avait bouleversé. Cette scène, tu l'avais gardé secrètement dans ta tête et le tueur, tu le reconnaissais de visage, mais tu attendais seulement la bonne occasion pour l'assassiner; surtout que sa position était inconnue pour le moment. Ton visage qui était soudainement devenu glauque; tu ne dégageais plus aucune émotion. Un air neutre, comme si tu étais plongé dans tes pensées... voilà l'expression qu'il exprimait. Et cette rancoeur que tu cachais, tu la dissimulais sous un masque blanc qui ne reflétait que mauvais présage. Comme si la mort allait frapper tes ennemis et c'était le cas depuis quelques jours. Assassinat après assassinat, les victimes ne se comptaient même plus. Ils tombaient comme des pantins d'entraînements et les corps gisaient par vingtaine sans qu'on les déplace sur Iwagakure. Toi qui avait déjà commis un génocide dans les profondeurs de ton village natal; dans cette prison où l'on t'avait enfermé durant trois ans.

Tu t'étais promis d'arrêter pour ton bien et celui des autres. Cette promesse avait été faite intérieurement -ne l'exclamant à personne- et surtout depuis cet événement dramatique auquel tu avais assisté. Ton meilleur ami s'était fait tuer de sang-froid par l'un des prisonniers; voilà l'acte. Mais cette fois, c'était ton maître et cela avait éveillé le même effet: pulsion meurtrière. Le lendemain, après ce minuscule massacre au village caché de la pierre, dès le matin, tu arpentais les ruelles tout en faisant attention à l'ennemi. Indétectable grâce à tes compétences et ta discrétion, tu t'échappais aisément des lieux pour te diriger vers le pays de la cascade. Il y avait deux-trois affaires que tu devais impérativement régler. Tout d'abord la prime qu'on ne t'avait pas encore remise et ensuite trois individus dont leurs têtes étaient mises à prix. Ce n'était qu'un léger gain, mais cela valait tout de même le coup pour manger durant les trois jours qui allaient suivre. Cinq cent ryôs pour le trio, semblaient-ils. À l'intérieur de ton nouvel accoutrement, parfaitement camoufflé, parcourant ton chemin et évitant les embuscades que d'anciens passants avaient déposés, c'était à toute vitesse que tu te dirigeais en direction de Taki.

Le vent te tapait dans le dos. Un grand avantage pour toi car lors de tes bonds de branche en branche, cela te permettait non seulement d'atteindre la deuxième directement, mais aussi de ne pas trop t'épuiser. Il te poussait de l'avant et c'est après quarante de minutes de course dont une pause d'environ dix minutes à la moitié de cette quarantaine que tu atteignais la destination. Les frontières n'étaient pas très bien dessinés et il n'y avait aucun garde. Sûrement que c'était dû à leurs pauvreté, supposais-tu. Ne faisant aucunement confiance, ton palier de furtivité activé à son apogée; à l'aide de mouvement habile, tu parvenais à traverser la frontière en toute discrétion et pénétrer le pays de la cascade. Heureusement, tu ne cessais pas ta démarche ici car quelques secondes après, des gardes passaient sur tes traces... rôdant discrètement dans le coin. L'endroit était désert. Tu te demandais comment est-ce que tu allais t'y prendre et c'était après quelques minutes de réflexion qu'un cri dérangeait tes petites oreilles. Que se passait-il ? Cela venait de la droite ou bien la gauche ?

Te concentrant... sentant... écoutant... tu pistais immédiatement la provenance de ce bruit éphémère avant de tomber sur trois personnages mystérieux. Ils semblaient tous traquer quelqu'un: tous la même personne. Une petite fille d'après ton analyse et elle n'avait aucun moyen de se défendre. Les prenant de dos, te fondant dans le décor, aucun d'eux ne te remarquait et un léger sourire esquissait ton visage. Quand allaient-ils l'attaquer ? La pauvre, elle avait besoin de soutien... et pourtant, tu n'agissais pas. M'enfin, te connaissant, c'était tout à fait normal. Tu te disais que peut-être ce n'était qu'une simple embuscade afin de piéger un intrus, qui sait. Mais très vite, tes réflexions s'estompaient lorsque ton regard passait sur le visage des trois chasseurs. Ta main sortant de ta poche l'affiche des hommes que tu devais éliminer... détaillant le tout, on remarquait que c'était bien eux. Et lorsque tu te mettais enfin en mouvement, la fillette trébuchait et tombait sur une rivière sans fin. Ton expression changeait. On ne pouvait pas le distinguer mais un petit air colérique s'affichait.

D'un geste du bras horizontalement, dans le vide, tes doigts relâchaient trois kunaïs qui fusaient chacun dans le crâne des cibles. Les trois antagonistes s'écroulaient et à en apercevoir la scène... oui, c'était exact... tes suppositions étaient bien vraies ! Il ne s'agissait là que de simples amateurs et la demoiselle qu'ils poursuivaient ensembles, devait être plus faible ou alors à leurs niveau, mais comme ils étaient plus nombreux... elle n'avait malheureusement pas pu s'en échapper ou les combattre. Entamant sur une nouvelle route, c'était d'un comportement gracieux qu'à l'aide d'un file de fer tu ressortais la fille de cette étendue d'eau qui ne cessait d'aller de l'avant pour ensuite s'écouler fondement dans un ravin. Vous vous trouviez ou plutôt elle, car toi, tu y étais déjà, sur la terre ferme. Des arbres entouraient votre position, mais il n'y avait pas d'inquiétude à avoir car personne ne se trouvait dans les environs. Pourquoi était-elle ici ? Que faisait-elle ? Pleins de questions te traversaient l'esprit et aucune réponse à cela. Mouillée, elle devait certainement se sentir lourde.

La guettant attentivement, tu ne savais pas tellement quoi faire d'elle. Cette fois, c'était de la chance. Elle s'en était sortie saine et sauve grâce à toi, mais qu'en adviendrait-il par la suite ? Ton passé resurgissait aussitôt et fermant les yeux pour les rouvrir un moment après... ton choix était décidé... tu comprenais ce qu'il te restait à faire. « Relève-toi et montre-moi ce que tu as dans la ventre. Alors peut-être, je ne te tuerai pas. Sache que je suis beaucoup plus fort que les trois autres donc ne compte pas me vaincre. » disais-tu d'une voix calme et sinistre. Un sang-froid indéniable qu'on pouvait ressentir de ton être. Etait-elle effrayé ? Peut-être, mais si elle restait dans un état de paralysie, tu en finirais sur le champ... ce que tu n'espérais justement pas. Voir ses capacités, les analyser, observer si elle est nécessaire; voilà pourquoi tu lui ordonnais la bagarre. Elle possédait des talents cachés probablement, mais rien n'était sûr, il fallait voir ça. Ta lame rétractable s'activant à ta poignée, c'était en exécutant un grand bon en arrière que tu atterrissais sur la rivière, genou et main gauche sur l'eau, l'autre postiché sur ta jambe droite. Une façon étrange de se tenir accroupi pour certains, certes, mais toi... elle t'arrangeait.

« Je vais prendre mes distances. J'ai vu que tu ne savais pas marcher sur l'eau et semble-t-il être que tu es une ninja. C'est vraiment étrange quand même... m'enfin, commençons. » signalais-tu, provoquant.



Code RomieFeather



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hoshii MikuMessages : 51
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 20

Fiche ninja
Rang - Niveau: B - 12
Expérience:
179/250  (179/250)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang B
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Sep - 17:22



Individu masqué et brune = une future amitié ?
Feat.Jigoku Kyojin

Elle eut à peine le temps de dire ouff qu'elle se faisait déjà entraîner par le courant de la rivière. Elle voulait remonter mais ne savait pas comment faire. De plus elle était seule face à trois brigands mal intentionnés. Elle aurait mieux fait de ne pas allez par ici ni de s'arrêter là si elle avait sut ce qui allait arriver.  Elle bougeait dans tout les sens montant son regard vers le haut de l'eau avec tant bien que mal. Comment pouvait-on être ninja sans même savoir nager ? En faisant semblant de savoir ! Personne ne l'avait remarquer, et elle ne l'avait pas fait savoir non plus. Quoi qu'elle le regrettait un peu désormais. Elle ne pouvait rien faire à part se laisser entraîner et bientôt suffoquer. Son kimono lui pesait énormément comme sa veste rouge et ses longs cheveux noirs. Il faudrait qu'elle les coupent un de ces jours. Enfin, si elle pouvait vivre plus longtemps.  

Elle souriait, alors que la jeune femme à peine âgée de 22 ans sentait sa vie passer et son corps se remplir d'eau. Elle fut délicatement soulevée par une sorte de fil de fer émanant d'un parfait inconnu. Elle ne distinguait rien et ne sentait presque plus rien, elle était lourde et évanouit au sol.  Minable aurait pensé son ancien équipier. Mais en même temps, elle avait fait une erreur de débutante et avait surestimer ses adversaires. Elle avait été faible ? Non juste un peu flemmarde et indifférente en fait.  Elle reprit ses esprits petit à petit, laissant ainsi apparaître ses magnifiques yeux noirs en forme d'amandes. Elle était désormais trempée et avait son kimono déchiré sur certains coins. A terre désormais, Miku peinait à se remettre correctement et à reprendre son souffle.

Miku regardait l'inconnu masqué puis tourna le regard vers ses poursuivants désormais rendu au delà de ce monde, au royaume des morts. Ses longs cheveux flottaient, le silence fut pendant quelques minutes avec une sorte de jeu de regard. Puis elle se releva doucement mais surement, n'ayant d'autre choix que de prendre appui sur ses jambes et de se mettre sur ses gardes.  Apparemment, il voulait combattre l'ex Uchiha. C'est ce qu'elle en avait déduit en écoutant les paroles de l'homme. Mais avant de commencer, elle prit un couteau cacher sous son kimono puis se coupa les cheveux pour ensuite laisser envoler les mèches.



La brune était désormais enfin prête, mais une tonnes de questions trottaient dans sa tête.  Que lui voulait-il vraiment ? Était-il un allié ou un ennemi ? S'il savait qu'il était plus fort et les trois autres pourquoi l'attaquait-il ? Et lui demandait-il de lui montrer ce dont elle était capable ? Aucun idées ne vint lui traverser l'esprit pour le moment et c'est ainsi qu'elle reprit sa concentration.  Celle-ci faisait preuve d'un calme assez étonnant car n'importe qui aurait sans doute hurler ou prit la fuite. Mais l'Uchiha rescapée n'était pas comme ça. Elle ne savait pas de quoi il était capable, alors elle allait jouer sur la défensive pour le moment et n'allait pas utiliser de suite son sharingan. Alors comme ça elle ne savait pas marcher sur l'eau ? Non ce n'était pas vrai, en fait elle n'avait juste pas eu le temps de faire ce qu'il fallait pour marcher sur l'eau. Non elle ne se cherchait pas d'excuses, elle avait été minable et sur le coup elle l'avait reconnu. Elle positionna sa main droite derrière le haut de son kimono et en sortit un katana, puis Miku fonça sur son ennemi et bondit assez vivement vers son adversaire du moment afin de lui inséminer un coup en forme d’un croissant lunaire vers le corps de l'invidu masqué.



© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.


INFOS HRP :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku KyojinMessages : 32
Date d'inscription : 11/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: S - 35
Expérience:
199/400  (199/400)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang S
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Sep - 7:31



Beware of Darkness



La vie ne m'avait pas fait de cadeau, il fallait dire. Mais elle n'était pas si méchante non plus car elle m'avait permit de descendre d'une des lignées les plus puissantes de ce bas monde. Héritier du clan Jigoku, mon pouvoir était l'un des plus redoutables qu'il puisse exister sur Terre. Même les trois plus grandes puissances telles que Kumo, Kiri et Konoha pouvaient me craindre. Oui, comme ils craignaient plusieurs autres dons héréditaires comme ce fameux déserteur par exemple du nom de Uchiha Itachi. On ne connaissait pas grand chose de sa puissance... en tout cas moi. Ses proches savaient certainement à quel point il pouvait être fort et surtout qu'ils connaissaient sûrement ses capacités. On parle beaucoup de ses fameuses pupilles qu'est le sharingan, mais qu'avait-il de si spécial en comparaison avec mon pouvoir ? Maîtrisant les ténèbres, je pouvais absorber toutes techniques ninjutsu.

Non seulement je pouvais toutes les absorber, mais aussi, je pouvais les renvoyer et ceci peu importe son niveau de puissance. Ce n'était pas tout. Il y avait aussi le chakra pur que je pouvais aspirer. En gros, même face à la plus puissante technique d'un démon à queue, je ne risquais rien... voilà à quel point ma capacité était terrifiante. Mais depuis combien de temps n'en avais-je pas usé ? Cela remontait à quelques années, car depuis, je n'en avais pas du tout eu l'occasion. J'éliminais les êtres humains comme de simples jouets qu'on casse. Je possédais une intelligence bien plus développé que la moyenne; ce qui me permettait d'élaborer des stratégies aisément et d'en finir rapidement. S'en était justement le cas pour cette demoiselle que je désirais combattre. Elle s'était retrouvée seule, pourchassée par trois hommes, et maintenant face à moi. À chacun de mes déplacements, je ne laissais aucune trace derrière.

Je ne laissais traîner pas une trace et je ne faisais confiance qu'à moi-même, personne d'autre. C'était ainsi que j'agissais, mais je pouvais me faire des alliés, je n'hésitais pas une seule seconde. Et cette fille, malgré son niveau restreint, m'intéressait énormément. J'avais ce petit soupçon qu'elle pouvait être forte et surtout très utile. Oui, quelque chose me disait ça; un petit truc à l'intérieur de ma personne. Ce que les filles appelaient le sixième sens en faite. Et la provoquant de m'attaquer frontalement, celle-ci tombait tout droit dans le panneau. Je n'en croyais pas mes yeux. C'était tout droit, tête baissé, qu'elle lançait son premier assaut aveuglement dans le seul but de m'atteindre avec... un sabre ? Je ne distinguais pas vraiment ce qu'elle avait en main, mais une chose était sûre... elle venait d'établir une grosse erreur. Tout bon ninja devait savoir qu'on n'offense pas un ennemi sans réfléchir.

Elle, ça ne semblait pas le cas. Ma main qui était déjà dans l'eau lors de mon bond sur la rivière... c'était sur celle-ci que tout se jouait: ma carte maîtresse. Durant ce laps de temps où elle était entrain de réfléchir, entrain de me regarder, m'observer, m'analyser... quant à moi, je préparais ma stratégie. Insufflant du chakra sur le bout de mes cinq doigts, c'était de là que ressortait cinq dragons aqueux de taille humaine qui attendaient sagement sous l'eau. Et alors qu'elle fusait à vive allure dans ma direction, je ne bougeais pas d'un pouce. Je restais figé, sourire aux lèvres, mon masque blanc qui ne dégageant aucune émotion, c'était d'un claquement de doigts que j'ordonnais aux bestiaux d'attaquer. Elle était beaucoup trop lente pour le moment. Il était impossible qu'elle esquive vu son niveau, mais je ne désirais pas la tuer, loin de là. Je l'évaluais simplement et sachant que seule elle ne pouvait survivre dans ce monde hostile, mon choix avait été de la prendre sous mon aile.

Acceptera-t-elle ? Une bonne question qui me trottait le cerveau. Déjà que cet affrontement n'allait pas durer longtemps, semblait-il. La fillette, en l'air, arme blanche en main, les cinq dragons s'échappaient de l'eau à une vitesse ahurissante et chargeait brusquement la kunoichi. Je ne leurs demandais pas exprès de la déchiqueter car je comptais encore l'évaluer. Ce n'était pas le moment de mettre un terme à ce combat, surtout qu'il venait de débuter. La guettant retomber sur la rivière en espérant que cette fois elle allait y mettre du chakra sur son corps afin de ne pas couler comme lors de la dernière scène à laquelle j'avais pu assister... je m'exclamais, prenant un ton toujours aussi froid. « Si tu ne fais pas attention, tu vas mourir. J'espère que tu en es consciente. » Mes phrases étaient courtes. Je détestais parler trop longtemps. Je préférais être direct. C'était inutile de perdre du temps à tourner autour de pot.

Me redressant finalement, debout sur mes deux jambes, mes mains pendantes le long de mon corps à faire de mouvements infimes à cause du vent qui s'installait de plus en plus dans la région, je reprenais après avoir reprit mon souffle. « Débrouilles-toi pour mieux faire. Dis toi que... ta vie est en jeu. » Sur ses derniers mots, j'accentuais le pourquoi elle devait mieux faire. Peut-être que cela risquait de lui mettre la pression, mais c'était mieux ainsi. Au moins, elle savait déjà à quoi s'attendre et elle pourrait peut-être éprouver de la colère envers moi ou de la haine, l'envie de me tuer... ce qui allait chamboulé le match et surtout... évoquer quelques surprises. D'ailleurs, avait-elle seulement remarqué que nous nous trouvions sur une rivière ? On dirait qu'elle ne faisait pas assez attention à son environnement. Mais aussi, avait-elle vu que j'avais fais exprès de ne pas la tuer sur cette attaque ? Ironique... pour moi, qu'on considérait comme le démon d'Iwa.


Code RomieFeather



Spoiler:
 


Dernière édition par Jigoku Kyojin le Dim 21 Sep - 17:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hoshii MikuMessages : 51
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 20

Fiche ninja
Rang - Niveau: B - 12
Expérience:
179/250  (179/250)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang B
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Sep - 21:49



Individu masqué et brune = une future amitié ?
feat Jigoku Kyojin


Miku eu juste le temps d'activer son sharingan et de copier la technique, c'est ainsi qu'elle renvoya la technique en faisant exactement les mêmes mouvements puis elle mit son katana devant elle pour se protéger des dragons. Puis retomba sur l'eau quelques mètres plus loin. Miku soufflait intérieurement, mais ne laissait paraître aucune émotion extérieurement. Elle regardait de ses yeux rouges sang avec deux virgules son adversaire et exécuta des signes qui annonçaient la bulle de sensorialité qu'elle possédait. Oui Miku était une kunoichi senseur ce qui l'aidait vraiment avec le sharingan, elle trouvait le comportement de son adversaire étrange. Ses dragons aqueux n'avaient fait que la charger, cela l'avait d'ailleurs surprise. Elle n'avait pas l'avantage et pourtant elle savait ce qu'il lui restait à faire, une technique de katon même s'il semblait être de suiton, cela lui permettrait au moins de regagner la terre ferme et de faire diversion. Hey bien voilà son esprit d'analyse était en marche, ainsi que ses sharingans, Miku regardait toujours intensément l'individu masqué. Il était très rapide et était certainement beaucoup plus fort qu'elle mais Miku sentait qu'elle pourrait devenir quelqu'un en le suivant. Avait-il seulement deviné que sa première attaque à l'épée était une ruse pour s'approcher de lui ? Même si pour le coup, cela pouvait avoir semblé un peu "débile" ? Miku savait très bien ce qu'elle faisait à ce moment là, elle n'était pas une débutante quand même. La brune se mit alors à exécuter les mudras pour le kage bunshin. Des clones avec consistance apparurent soudainement sur le terrain et foncèrent vers ennemi à grande vitesse.

Même si maintenant son chakra était divisé, elle pouvait toujours utiliser du ninjutsu et c'est ce qu'elle fit en crachant un courant de chakra infusé de poudre de sa bouche, qui finit par entourer les alentours et grâce aux clones, celle-ci était encore mieux dispersée autour de son ennemi. Comme la poudre est entièrement composée de cendres, elle restait dans l'air, autour de la prochaine victime, comme un nuage qui pouvait aussi être d'ailleurs utilisé comme un écran de fumée. C'était d'ailleurs grâce à cela qu'elle pouvait partir de la rivière vers la berge et se planquer dans l'environnement. Plus exactement derrière une branche d'arbre en hauteur. Après avoir fait cela, la demoiselle ex-Uchiha claqua des dents coupant ainsi le rapport cavité buccale/cendres), pour créer une étincelle et créer une explosion tout autour de la berge faisant éclater l'eau autour de l'individu masqué noir. La portée de l'attaque avait seulement fait cinq mètres et était par conséquent. Miku gardait ses yeux rouges sangs vigilants, elle ne savait pas si technique avait marché alors utilisant encore ces clones comme diversion pour voir, ses répliques produisirent alors plusieurs petites boules de feu. Miku préparait déjà sa prochaine action, son plan B, elle sortit des fils d'acier très fins, de très bonne qualité et possédant une très grande élasticité à des shurikens de différentes tailles, pour en permettre le contrôle, donnant la possibilité de modifier sa trajectoire une fois lancé. Cela allait lui permettre une autre ouverture pour l'attaquer physiquement. Si jamais elle en aurait besoin.

Grâce à son sharingan Miku avait pu établir une stratégie assez vite, mais elle restait quand même sur ses gardes avec sa bulle de chakra sensorielle. Miku avait écouté les paroles de l'inconnu et n'y avait pas plus prêté attention que ça.


© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.


INFOS HRP :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku KyojinMessages : 32
Date d'inscription : 11/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: S - 35
Expérience:
199/400  (199/400)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang S
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Sep - 13:07
beware of darkness...

Jigoku Kyojin feat. Hoshii Miku



Voilà combien de temps que je ne laissais plus une personne vivre à ma rencontre ? Cela remontait bien à des semaines voir des mois. Je ne voulais que personne ne connaisse mon identité ou ne parle de moi, mais là, c'était un cas complètement différent avec cette fille. Je ne la distinguais pas tellement et les seules analyses que j'avais pu faire d'elle n'était autre que son niveau de combat. Elle était une kunoichi puissante, certes pour certains, mais face à moi, il me suffisait d'un simple claquement de doigts pour achever la bataille. La vie était injuste, n'est-ce pas ? Il y avait les forts et les faibles et pour survivre dans ce monde, il ne fallait compter que sur soi-même. Agir solitairement en quête de puissance afin d'atteindre un stade où même les ninjas légendaires et les cinq Kage craindraient tellement ta forte qu'ils te laisseraient tranquille. Moi, je n'étais pas méchant, mais pourtant, le village caché de la pierre me recherchait toujours. Depuis la mort de mon maître, je n'étais plus le même. J'étais soumis à la vengeance et je ne désirais qu'assassiner l'hôte de ce crime... ce soir-là. C'est pourquoi j'éradiquais tous les nukenin qui croisaient mon chemin et ceci d'un sang-froid indéniable.

Pourquoi n'en avais-je toujours pas terminé avec elle ? La réponse était simple. Malgré ses faibles compétences pour le moment, de ce que j'avais pu observer, avec ma stratégie qu'elle s'était prise de plein fouet, mon intuition m'indiquait qu'elle cachait un potentiel des plus utiles. Qu'y avait-il d'autre de plus intéressant que mon pouvoir à moi, le Meiton ? Ce Kekkei Genkai m'avait sauvé la vie tellement de fois. Combien d'humains avaient tenté de me tuer à l'aide de ninjutsu surpuissant ? Combien avaient essayé de me supprimer ? Me croyant pour mort, il n'en revenait pas lorsque les rumeurs circulaient qu'un homme au masque blanc rôdait toujours sur les terres des petits pays tels que Taki, Tetsu, Kawa ou bien Kusa no kuni par exemple. Une description physique parfaite sur ma personne qu'on faufilait dans les oreilles de ses dirigeants qui désiraient ma mort. Mais un jour, je m'étais promis de tous les éliminer, un par un. Heureusement, la patiente était un point fort chez moi et peu importe le temps que cela prenait, je savais qu'un jour où l'autre leurs têtes se détacheraient de leurs épaules. Je ne m'en faisais donc pas, qu’importe l'ennemi que j'avais. Intelligent, je n'agissais jamais en vain et c'est d'ailleurs pourquoi le grand boss du marché noir m'adorait et m'envoyait souvent en grande mission.

Je les exécutais avec brio, toutes. Pourquoi devrai-je suivre un homme comme lui... me diriez-vous, certainement. Eh bien, je n'avais pas d'argent et lui pouvait me remettre très facilement des grosses sommes. Jamais il ne m'avait escroqué et n'avait même tenté d'ailleurs. Peut-être qu'à l'intérieur de lui, dans une pièce sombre de son être machiavélique, il était effrayé que je me décide de l'assassiner, lui aussi... qui sait ? On ne pouvait jamais réellement savoir ce que les gens cachaient et craignaient. Moi, non seulement je dissimulais mes intentions, mais aussi mes expressions à l'aide de ce masque. Toujours dans un air lugubre et sans émotion, j'accomplissais mes tâches et j'élaborais différents plans pour mes besoins. Et cette fille, faisait partie de mes besoins justement. Jusque là, je la voyais pour mes besoins d'une seule nuit, si vous voyez ce que je veux dire. En plus, elle était bien foutue. Et très vite, l'image qu'elle me transmettait de sa personne changeait, lorsqu'en se redressant lentement, elle laissait entrevoir ses yeux. Des pupilles d'un fond rouges sangs, fascinantes, et deux virgules noirs qui tapaient à l'oeil. C'était remarquant, mais surtout plaisant, de savoir qu'elle était également en possession d'un Kekkei Genkai et pas n'importe lequel.

Mon humeur débloquait. Un air réjouissant prenait place et mon corps tremblait de toute part mais je n'avais pas le temps de m'arrêter ici. Il y avait encore autre chose à faire... en terminer avec ce combat. Celle-ci à moitié inconsciente à cause des dégâts que je lui avais provoqué, se forçait à utiliser des signes incantatoires et ceci sous mes yeux... comme si je n'allais rien faire et l'observer. Pour qui se prenait-elle ? Se foutait-elle de ma gueule ? Oh que non ! Elle y pensait réellement en plus, mais je ne lui en voulais pas... car dès ce moment, pour moi, elle m'appartenait entièrement. Ainsi, alors que ses deux mains se joignaient l'une à l'autre, la demoiselle invoquait quelques clones à l'aide de ses mouvements. Mais à peine les quatre petites fumées avaient pris leurs places pour laisser paraître les copies que quatre kunaïs de mon arsenal se dirigeaient à toute vitesse dans leurs direction, les éliminant. Tout ninja savait que les clones n'étaient pas résistants et voilà qu'elle venait de perdre un peu de son chakra en un rien de temps, en plus, pour un rien. Elle cachait peut-être un grand potentiel, dont j'avais complètement ignoré, mais elle ne semblait pas encore s'en servir parfaitement. De l'entraînement; beaucoup d'entraînements; voilà ce qu'il fallait exactement.

Inutile de perdurer le combat; une aura meurtrière s'épanouissait légèrement de mon corps avant de libérer une puissance incommensurable pour cette jeune femme. Je dégageais là une intimidation qui devait certainement l'effrayer, même plus encore, la laisser figer au sol sans pouvoir rien faire. Celle-ci bloquée dans ses agissements, ses actes, ses mouvements... j'en profitais pour l'attraper par la gorge et la balancer contre un arbre, sur la terre ferme. Finit ? Oh que non ? Ma cruauté ne s'arrêtait pas là avec les personnes que je rencontrais la première fois. La demoiselle avait à peine percuté l'arbre que je me retrouvais déjà devant elle, lame rétractable en activation, fendant l'air pour la trancher verticalement lorsque ses habits se déchiraient littéralement en deux. Sentait-elle à quel point elle était faible... insignifiante ? Etait-elle apeuré ? Voilà quelques questions auxquelles j'y pensais. Je désirais connaître son état psychologique. Que ressentait-elle à se retrouver presque dénudée ? Distancé d'un bon mètre, la regardant de haut alors qu'elle était assisse contre le tronc d'arbre, figé par mon intimidation, cela n'allait bientôt plus faire effet.

« Rester seule dans ce monde, avec ton niveau actuel, ne t’amènera qu'à la mort. Je t'ai apposé un sceau à notre contact. Je te prendrai sous mon aile et tu assouviras mes besoins. » lui murmurais-je à l'oreille d'une voix froide avant de m'arrêter pour reprendre mon souffle et continuer de ce pas. « Si jamais tu parviens à faire autre chose que ce que je te demande, le sceau s'activera... et tu mourras. »

Cette fois-ci, tout avait été dit. Peut-être que j'avais été trop direct... peut-être que c'était trop à encaisser pour elle, mais afin de se forger un mental de fer, être forte d'émotion, c'était ainsi qu'il fallait s'y prendre... comme je venais de le faire. Ne disant ensuite plus un mot, je reculais d'un pas en arrière afin de me tenir à une certaine distance. La nuit tombait petit à petit et il commençait à faire de plus en plus froid. Non loin, ayant fréquemment fréquenté ses endroits, je connaissais une grotte si jamais elle désirait remettre au propre ses habits ou bien y passer la nuit. J'avouais qu'en l'observant, j'y étais peut-être allé un peu trop fort, mais bon, n'étant pas un garçon très émotionnel, je ne faisais rien et me contentais simplement de faire un tour de cent quatre-vingt degrés afin de me diriger en direction du trou... là où aucun chasseur de déserteurs ne pourrait nous voir, lui faisant mine de me suivre.


(c) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
Hoshii MikuMessages : 51
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 20

Fiche ninja
Rang - Niveau: B - 12
Expérience:
179/250  (179/250)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang B
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Sep - 20:23



Together We Are One
feat Jigoku Kyojin


Miku venait de se faire avoir. COmem quoi le combat n'était vraiment pas son truc. Elle n'avait pas vu le coup venir, et avait eu raison sur au moin un point, il était plus fort qu'elle. Largement plus fort et rapide. Tellement rapide qu'elle n'avait pas eut le temps de voir plutôt les kunais lancés vers ses clones, ce qui eu pour effet de stopper quasi immédiatement l'attaque et de dissiper l'écran de fumée. Rien n'avait explosé. Alors que cela aurait dû exploser, elle lâcha un profond et long soupire, son compagnons auraient rigolé fasse à cela, fasse à cet échec puissant. Que cherchait-il à lui faire ? Que lui voulait-il enfin ? Elle n'était pas aussi curieuse d'habitude, et ne se posait pas autant de questions sauf peut-être depuis la fois ou elle apprit la "vérité" sur le massacre de son clan par le responsable en personne, non il devait forcément y avoir autre chose. Elle venait de se faire immobilisée.  Elle ne pouvait plus rien faire et était désormais à la merci de ce fou furieux. Ce dingue surpuissant, presque inhumain par son aura si inhospitalière.  Dans qu'elle situation elle c'était encore fourrée ? Elle en avait forcément le don ! Ou peut-être était ce là ce qu'on appelait la malédiction du clan Uchiha, le clan maudit ? Sans doute, il fallait qu'elle trouve le moyen de s'en sortir, peu importe comment. Miku en avait marre de ce qui lui arrivait alors lorsque celui-ci est finit de jouer avec elle de lui trancher les vêtements. Miku fixait l'inconnu et activa ses yeux, pour ensuite utiliser des fils d'acier très fins, de très bonne qualité et possédant une très grande élasticité à un shuriken de différente taille qui  avait ramener vers l'inconnu deux grands shurikens ... par un simple mouvement de doigt Miku avait fait diversion et avait jeté une bombe fumigène pour fuir d'ici.

Cela avait été le seul moyen grâce à  son plan B qu'elle avait trouvée pour filer, elle ne souhaitait en aucun cas avoir affaire avec lui cette nuit, qui ne s'annonçait pas très chaude. Tant pis pour le confort, Miku avait juste trop subit de sa part pour accepter de le suivre, elle voulait rester libre ... Et avait désormais prit la direction de Taki afin d'y dormir et de repartir à l'aube dès le lendemain matin.  En plus elle se dit que sur le coup il faudrait qu'elle s'achète de nouveaux vêtements ! Pensa la jeune femme en tenant ses habits pour ne pas que ceux-ci tombent et qu'elle se retrouve dénudée, elle était désormais loin et ne graverais pas son visage dans ses souvenirs ! Non certainement pas au vue de la manière dont il l'avait traité ! Tient une grande cascade ? L'entrée de Taki n'avait pas été si loin que ça finalement. Elle passa en même temps qu'un groupe de ninjas qui semblaient rentrer de missions. En essayant de ne pas attirer l'attention, puis partie chercher l'auberge que l'on lui avait indiqué un peu plus tôt dans la journée et demanda une chambre ... Puis elle passa sa soirée à faire ce qu'elle avait à faire c'est à dire changer de vêtement pour un haut bleu avec un bas bleu et une veste rouge.

Puis elle alla manger dans un bar du coin, et étant tellement fatiguée elle rentra directement ce coucher et s'endormir très vite une fois installé sur le lit. Elle c'était endormie tellement vite, qu'elle n'avait même pas enlevée ses vêtements. Et c'était endormie ... Les événements qu'elle avait commencé à vivre durant son voyage commencèrent à la faire changer. Même si pour le moment elle ne rendait pas compte ...

Infos HRP :

Spoiler:
 

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
[/hide]
Revenir en haut Aller en bas
Jigoku KyojinMessages : 32
Date d'inscription : 11/09/2014

Fiche ninja
Rang - Niveau: S - 35
Expérience:
199/400  (199/400)
Informations ninja:
avatar
Nukenin de rang S
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Sep - 14:50
beware of darkness...

Jigoku Kyojin feat. Hoshii Miku


Le combat n'avait plus aucune raison de continuer et Hei le remarquait très vite, mettant alors un terme à cette bataille qui était perdue d'avance pour la jeune fille aux pupilles rouges sangs. Alors qu'il la plaquait contre un tronc d'arbre, déchirant ses vêtements d'un coup de sabre fluide en horizontale sans pour autant blesser gravement son opposante, celle-ci n'avait plus aucun moyen de se défendre, pensait-il. L'homme masqué désirait la recruter dans sa nouvelle team qu'il était sur le point d'élaborer à des fins certainement tragiques pour ses membres. Malheureusement, à sa grande surprise, alors qu'il tournait de cent quatre-vingt degrés avant de lui faire signe de le suivre dans cette grotte où ils allaient tous les deux passer la nuit dans le but de ne pas être poursuivis, elle agissait vainement en propulsant une bombe fumigène qui aveuglait littéralement notre protagoniste. Le déserteur du village caché de la pierre ne bougeait pas d'un pouce. Il restait là, sur ses deux jambes, les mains pendant le long de son corps, la tête légèrement penchée sur le côté, à rien foutre comme si il n'avait rien à craindre.

Enfin non, ce n'était pas "comme si", mais plutôt... il n'avait rien à craindre. Les niveaux qui séparaient les deux individus le prouvaient bien évidemment, mais aussi, le combat qu'ils avaient mené il y a de cela une bonne dizaine de minutes le confirmaient également. Mais qu'allait-il faire ? La poursuivre ? La tuer ? La torturer dans un endroit lugubre comme cette fameuse grotte par exemple qu'il utilisait souvent pour sommeiller sagement ? Il y avait plusieurs suppositions, mais l'esprit du Nukenin était tellement vide... si flou... que personne ne pouvait deviner ce qu'il avait en tête. Alors qu'il ne bougeait pas, pas même un infime mouvement de son index, la kunoichi quant à elle, s'échappait à toute vitesse pour rejoindre un autre pays ou même un village caché semblait-il. Où comptait-elle donc se réfugier ainsi ? Apparemment, le centre de Taki no kuni au vu de la direction qu'elle prenait. Hei entendait tout. Il écoutait parfaitement le bruit de ses pas et devinait approximativement à combien de mètres elle se situait. Mais au final, il ne faisait rien... absolument rien pour suivre ou terrasser la demoiselle.

Il ne forçait pas du tout sur le fait qu'elle devienne l'une de ses "domestiques". Non, il s'en foutait royalement et entreprenait une démarche lente en direction opposé avec ce masque qui exprimait toujours cette lueur sinistre, donnant la chaire de poule. Par ailleurs, quelque chose semblait le déranger apparemment. Une question le trottait dans la tête; qu'il ne pouvait résoudre. * Comment a-t-elle su que je bluffais ? * Voilà ce qu'était les pensées de la faucheuse. Généralement, lorsqu'on appose un sceau sur une personne, il est difficile de savoir pour la victime si cela a vraiment été fait ou non. Tout ça, pour ainsi dire qu'elle possédait certainement des compétences en sensorialité. Une information qu'il ne fallait pas négliger car cela pouvait être très important par la suite... oui, si jamais il parviendrait à se recroiser un jour. Quittant lentement les terres du pays de la cascade, alors que trois hommes pistaient les pas de notre homme au masque blanc, celui-ci disparaissait dans sa cape noir, se volatilisant instantanément dans un petit feu de ténèbres.


(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Individu masqué et brune = une future amitié ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Individu masqué et brune = une future amitié ?
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» ce merveilleux mot Amitié
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Ekisha  :: Reste du monde :: Autres pays militaires :: Taki no kuni 滝の国-